" La vie est un long fleuve tranquille... Lol, le mec qui a dit ça a pas du ramer longtemps... "Ce moment gênant où....♦ T'attends un SMS et tu te rends compte que c'est toi qui n'a pas répondu.♦ Ton père dis un mot en verlant devant tes amis.♦ T'écris quelque chose correctement, mais t'as quand même l'impression d'avoir fait une faute.♦ Tu fonces dans l'armoire et que tu ne te retrouve pas dans le monde de Narnia.♦ Tu sors de la douche et que tu réalises qu'il n'y a pas de serviette.♦ Tu réalises qu'il n'y a plus de papier toilette.♦ "Il" est en faite "elle".♦ Un mec a de plus gros seins que toi.♦ T'es le seul à rire de ta blague.♦ T'as quelque chose de drôle à dire mais le sujet de la conversation a déjà changé.♦ Quelqu'un est accusé d'une chose que t'as faite.♦ En lançant ton portable sur ton lit, il rebondit sur le mur, fait tomber un verre et tue ton chat.
On dit que la vie est belle, qu'elle est simple, mais bordel,ça aurait été beaucoup plus facile avec un mode d'emploi non ? Ça éviterait au moins d'avoir l'air con.
29/10/13 ● création du forum. 09/11/13 ● ouverture du forum. 01/12/13 installation de la deuxième version du forum.
THAT AWKARD MOMENT est la propriété de ses administrateurs. L'intégralité du design a été réalisée par leur soin.Merci de respecter leur travail et celui de leur membre. Toute copie sera signalée et sanctionnée.

aides-nous en faisant remonter le sujet du forum régulièrement ♥
► votes pour TAM toutes les deux heures sur les top-sites ♥
La loterie de Noël est arrivée, n'hésitez pas à acheter votre ticket, pleins de lots à gagner !
RENDEZ-VOUS ICI
TOP PARTENAIRES
Nous demandons un minimum de 5 lignes dans les posts ainsi qu'une orthographe convenable. Pour les pseudos, nous autorisons au maximum une initiale. Par soucis d'esthétisme.
harlow
ivo-leone
L'équipe de TAM vous souhaite la bienvenue ♥
N'oubliez pas de visiter notre tumblr : ici, nous tentons de le mettre à jour le plus régulièrement possible.
HERMES ET FOX ONT ETE ELUS MEMBRE DU MOIS ♥
satan's having a party in my stomach, cunt (harlow) - Page 2
le forum a revêtit sa deuxième version, nous espérons qu'elle vous plaira grandement !
des nouveautés sur le tumblr ! -> ici + DONNER VOTRE AVIS -> ici

Partagez | .
 

 satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 21:14

Harlow aimait la compétition, elle aimait gagner et elle n'avait pas froid aux yeux, surtout lorsqu'il s'agissait de faire effet à un garçon, Jett n'en était peut-être pas conscient, ou il l'avait peut-être sous-estimé, mais elle cachait sous ses manches d'incroyables atouts qu'elle savait utiliser lorsque nécessaire. Forcément, Jett ne pouvait pas réellement être au courant, elle et lui ne s'étaient jamais retrouvés dans une situation de ce type, mais maintenant, il allait peut-être faire un peu plus attention avant de glisser ses mains n'importe où. Ou peut-être au contraire, allait-il pouvoir en profiter? Sachant qu'elle était prête à aller plus loin par fierté. Changeant de sujet totalement, ils se dirigèrent vers la cuisine pour faire quelque chose à manger, sur le chemin, Harlow en profita pour enfiler son jean, décidant qu'il était temps qu'elle s'habille un peu, elle avait assez fait tourner la tête de Jett pour aujourd'hui, mieux ne valait pas abuser. Arrivée dans la cuisine, elle l'observa préparer une casserole avec de l'eau avant de lui tendre le paquet de pâtes, elle le prit entre ses mains, silencieuse; elle n'avait pas très faim mais des pâtes passaient toujours. Jett lui demanda de s'occuper de mettre les pâtes dans la casserole et elle hocha la tête, et puis, ce fut le drame. Le mot en trop. ' tu pourras apporter les restes à ton blédard de pote. ' lança-t-il, moqueur. Stupéfaite, elle laissa tomber le paquet de pâtes, qui atterit brusquement sur le sol. Par chance, le contenu ne se vida pas, mais Harlow elle, n'allait pas tarder à décharger sa colère sur lui, parce que oui, avec quelques mots, il avait réussit à la rendre furieuse. ' Quoi ? ' Non vraiment, c'était ce genre de chose qu'elle détestait, la méchanceté gratuite ' Va te faire foutre, sérieux... T'es fier ? Si tes parents étaient pas là c'est peut-être toi qui serait dehors entrain de galérer alors au lieu de te moquer des gens, ferme la un peu. Tu vois c'est exactement pour ça que je traîne avec lui, c'est pas un espèce de connard comme toi, il juge personne, et il a d'autre soucis que de trouver la meuf qu'il va pouvoir baiser ce soir. ' Elle se baissa pour ramasser les pates et les poser brusquement sur la table ' Fais les toi-même tes pâtes si t'es si intelligent. En attendant j'te trouve très mal placé pour me parler de trouver du travail parce qu'à ce que je sache, ce sont tes parents qui t'entretiennent, toi t'as jamais bougé ton cul pour faire quoi que ce soit. '
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 21:35

jett aimait apparemment jouer avec le feu, pour la deuxième fois en peu de temps, il provoquait une réaction, cette fois beaucoup moins charnelle, chez son amie de toujours. elle s'énervait, s'emballait, piquait une crise alors qu'il n'avait dit que quelques petits mots, rien de bien méchant. mais pour elle si, alors elle lui faisait une scène et jett en prenait pour son grade. il esquissa un sourire alors qu'elle le traitait de connard. et un connard fier, en plus. ajouta t-il en levant les yeux au ciel. comme s'il avait besoin d'en rajouter une couche pour s'attirer les foudres d'harlow qui ne sembla même pas calculer sa petite intervention, elle continuait, lui reprochant tout ce qu'on pouvait reprocher à un gosse de riche comme lui, une énumération de choses qu'il avait l'habitude qu'on lui balance à la gueule. il ne se vexait pas. il s'en branlait juste royalement, alors il se contentait de la fixer d'un air désinvolte. on aurait envie de le claquer. et il trouvait la situation plutôt amusante. jett ne pourrait jamais endosser le costume du parfait fiancé mais, en revanche, pouvait parfaitement endosser celui du p'tit con insupportable, et c'était exactement ce qu'il était en train de faire. harlow, harlow. ta-gueule. con, il l'était jusqu'au bout. elle avait raison, il le savait, il n'avait pas de travail, était entretenu par ses parents, bla bla et bla. il en était conscient, le pire était qu'il ne voudrait échanger sa place pour rien au monde. alors il se permettait de balancer des remarques comme ça au sujet de vinnie, le grand copain d'harlow, juste parce qu'il savait que ça allait la mettre hors d'elle et ça l'amusait. silence. elle avait enfin terminé ! victoire. ou presque. jett s'approcha et ne lui laissa pas le choix. il l'enlaça, de force. allez, allez, fais le câlin. il lui tapota le dos, comme pour consoler un enfant qui venait de faire un gros caprice. il jouait avec ses nerfs, c'était encore plus excitant que de la tester en fait. vraiment. elle ne le voulait pas ce câlin et pourtant, elle y était forcée, jett la tenait contre lui et il ne voulait plus la laisser partir. il avait décidé d'être con, comme pour se rattraper parce qu'il n'avait pas su être à la hauteur quand il avait voulu la tester, parce qu'il s'était senti rabaissé et frustré, alors il se vengeait et il y prenait un malin plaisir. il connaissait l'animal, il savait qu'elle n'allait pas le supporter, et c'était justement le but. que c'était drôle, surtout avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 22:27

Jett la connaissait trop bien et il avait réussi en quelques secondes à déclencher une véritable bombe nucléaire. Harlow, la douce Harlow qui en quelques secondes, se transformait en tornade furieuse n'avait pas apprécier les quelques mots mal placés à l'égard de son ami qu'elle affectionnait assez pour le défendre, de plus, Jett ne s'attaquait pas seulement à Vinnie, il s'attaquait directement à elle, à ses principes qu'elle défendait avec une passion sans fin. Et il le savait. Tirer sur la corde sensible avec Harlow était d'une facilité quasi enfantine pour lui, il la connaissait assez pour connaître ce qui l'énervait et elle n'avait même pas chercher à comprendre pourquoi il agissait comme ça, elle avait démarré au quart tour, fonçant tête baissée dans une lutte inutile, alors qu'il se jouait d'elle. La réaction de Jett face à sa colère ne la calma pas, et pour cause, il ne chercha pas du tout à l'apaiser, au contraire, il affichait un sourire moqueur, plutôt fier de lui, de la pousser à bout ainsi. La gueule de bois n'aidant pas, la sensibilité de la brune était d'autant plus douillette. Lorsqu'elle eu terminé de lui crier dessus, Jett commença à s'approcher, elle le regardait, immobile, et elle ne tarda pas à se retrouver coincée entre ses bras, il la tenait là, contre lui, forcée, et elle avait envie d'exploser, de lui hurler dessus encore, de le frapper. Malheureusement sa possibiltié de mouvement se trouvait largement réduite et il était impossible pour elle de se dégager. Elle tenta tant bien que mal de se dégager de son étreinte, gigotant, s'énervant, piétinant du pied ' LACHE MOI PUTAIN JETT ! LAACHE MOI ! ' coléreuse, violente, sa seule envie était de lui refiler un bon coup pour le faire dégager, pour qu'il la lâche, elle était incapable de réfléchir deux secondes, incapable de se calmer, parce qu'il était allé trop loin, que c'était trop tard pour qu'elle retrouve un minimum de raison et que tout ça lui passe au dessus, il avait agit comme un véritable con, oui, il l'avait provoqué, peut-être même de façon désirée. Et son unique réflèxe fut de lui enfoncer son genoux dans le ventre, son seul moyen de défense oui, pour s'écarter et fuir le plus rapidement possible, reculant de quelques pas, elle ne craignait pas sa réplique non, elle était bien trop énervée pour réfléchir au fait qu'il pouvait lui répondre et s'il s'énervait à son tour, tant pis, il ne lui faisait pas peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 22:50

il la poussait à bout. le pire était qu'il y prenait goût. il trouvait ça amusant et le plus elle gueulait, le plus il continuait. le jeu était différent cette fois et il était plutôt fier d'avoir le dessus. elle perdait son sang froid alors que lui restait calme, il ne s'énervait pas, arrivait même à sourire tandis qu'harlow devenait incontrôlable. il ne la voyait pas souvent comme ça, énervée, à bout, et encore moins contre lui. il l'avait cherché, il avait voulu jouer avec ses nerfs et le résultat ne s'était pas fait attendre, elle était partie au quart de tour sans même se demander pourquoi il lui balançait une remarque sur son ami vinnie. il n'avait rien contre lui directement, ou alors si, parce qu'il traînait avec harlow et tout type traînant avec harlow devenait connard aux yeux de jett, mais sinon, il n'avait rien contre ce pauvre vinnie. il avait juste capté qu'elle l'appréciait pour ce qu'il était, alors il s'amusait justement, de ce qu'il était, un clodo. en bas de l'échelle sociale, tout en bas. alors pour l'énerver un peu plus qu'elle ne l'était déjà, il était venu l'enlacer. elle n'avait pas été très réceptive mais jett ne lui avait pas laissé le choix. il la tenait contre elle, ornant un sourire victorieux, fier de ce qu'il avait provoqué. soudain, une douleur se fit ressentir au niveau de son estomac et il recula. elle venait de lui donner un coup de genoux dans le ventre. jett leva les yeux vers elle, beaucoup moins amusé d'un coup et il vint l'attraper par le t-shirt pour la faire reculer violemment jusqu'au mur derrière elle. un mec, une meuf, une vieille, il en avait royalement rien à battre. si on le touchait, il cognait en retour sans scrupule. là, c'était harlow, alors sa réaction avait été mesurée. il la regarda un instant alors qu'il retrouvait la proximité qu'ils avaient eu sur le lit. en effet, il était près. trop près. alors qu'il essayait de garder son sang froid, son poing se desserra et il lâcha le t-shirt de son amie. ça tu l'fais une fois. sanguin autant qu'elle, il avait tendance à utiliser la force trop souvent, pour un rien, même quand on ne le provoquait pas. il n'était pas rare de le voir sortir d'un bar la gueule en sang parce qu'il avait voulu faire le malin devant dix molosses. là, le molosse, c'était harlow. une fille. son amie. alors il se contenait, parce qu'il ne voulait pas l'encastrer dans le mur non plus. jett planta son regard dans le sien un long moment, comme pour se calmer, avant de reculer et d'attraper le paquet de pâtes pour le vider dans l'eau qui commençait juste à bouillir. silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 23:17

Harlow s'était défendue comme elle pouvait, incapable de réfléchir et incapable de se calmer, elle n'avait trouvé d'autre moyen pour l'éloigner que de lui donner un violent coup dans le ventre. Ca avait marché, Jett s'était dégagé, mais ça ne dura que quelques secondes... Brusquement, elle se retrouva presque soulevée du sol, reculant jusqu'au mur, forcée par Jett qui l'avait violemment attrapée par le t-shirt et elle avait bien cru pendant un instant qu'il allait lui faire mal, voir même très mal, elle connaissait trop bien son tempérament, elle l'avait vu des dizaines (voire des centaines) de fois se battre avec des types en soirée et s'ils leur étaient arrivés de parfois s'engueuler, jamais elle n'avait eu aussi peur face à lui, parce qu'il avait bien plus de force qu'elle et que mine de rien, elle avait beau faire la fière, elle le savait, s'il souhaitait lui faire mal, elle ne pourrait probablement pas se défendre, d'ailleurs, elle avait été tellement surprise par son attaque qu'elle n'avait même pas pu réagir, aucun réflèxe, rien, littéralement prise au dépourvu, elle s'était retrouvée coincée entre lui et le mur, impuissante. Il la menaça de ne plus jamais recommencé et elle l'observa, à moitié effrayée et à moitié fascinée par cette violence dont il faisait preuve à son égard. Etonnée, sans voix, elle resta silencieuse alors qu'il s'écartait pour finalement mettre les pâtes dans l'eau. Harlow le suivait des yeux, un peu troublée par ce qu'il venait de se passer, à moitié émoustillée et à moitié encore un peu surprise, tout était allé tellement vite, quelques mots, elle qui s'énerve, le coup, et puis elle s'était retrouvée propulsée contre le mur sans rien comprendre, et il était là maintenant, tout à fait naturel, à s'occuper du repas. Prise alors d'une toute autre pulsion, non plus de colère mais de quelque chose de tout autant irréfléchi (voire stupide), elle s'avança vers lui pour le tirer vers elle, avec assez de force pour qu'il ne s'y oppose pas, et venir l'embrasser, non sans conviction, mais sans penser une seule seconde aux conséquences, sans penser à ce qu'il était pour elle, ce qu'il pourrait être et ce que cet acte pourrait entraîner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 23:50

ils s'étaient rapprochés, d'abord lui puis elle, il avait fuit puis l'avait provoqué par simple vengeance. elle avait répondu, frappé. ils passaient d'un tout à l'autre, à croire que ce massage les avait perturbés car depuis, ils ne pouvaient pas rester en place, soit ils se sautaient dessus pour finalement se contenir, soit ils se cognaient dessus pour aussi, finalement se contenir. surtout jett qui n'allait pas frapper son amie. amie qui d'ailleurs depuis une petite heure, révélait une facette qu'il ne connaissait pas encore, qu'il apprenait à connaître d'ailleurs et qui, pire, arrivait à l'exciter, à lui donner envie d'elle, à lui faire tourner la tête. il ne savait pas si elle le faisait exprès, si elle voyait l'effet qu'elle avait sur lui, en tout cas, c'était certain, il allait la voir différemment maintenant. pour le pire comme pour le meilleur, mais surtout pour le pire. jett s'était retenu. il ne voulait pas lui faire de mal, alors il s'était contenté de lui faire peur. c'était harlow, et il ne pouvait rien lui faire, parce qu'elle était ce qu'elle était, et qu'il s'en voudrait sûrement éternellement s'il lui faisait du mal. pourtant elle le connaissait, et elle n'avait pas réfléchi et pensé aux conséquences en lui donnant un coup de genoux dans l'estomac. elle l'avait déjà vu se battre, elle savait qu'il s'emportait et sortait les poings pour un rien, elle l'avait quand même fait. alors il avait pris sur lui. au lieu d'encastrer son joli petit minois dans le mur, il s'était écarté pour vider le paquet de pâtes dans la casserole. elle avait été incontrôlable, et semblait calmée maintenant, lui en revanche, avait un peu de mal à se concentrer, comme s'il pouvait à tout moment se retourner et lui en coller une, juste pour se soulager. optant pour l'effet de surprise, harlow le tira alors vers elle pour l'embrasser. alors sans attendre, il y répondit, parce que c'était toujours mieux que de lui taper dessus, et ça le soulageait dans un sens tout autant. sans cette fois attraper son t-shirt mais avec presque autant de conviction, il avança, la forçant à reculer contre le mur contre lequel il l'avait poussé juste avant. bonne méthode. il glissa ses mains le long de ses bras, descendant jusqu'à ses poignets qu'il attrapa. il rompit le baiser, lui mordit la lèvre et la regarda. intense moment. c'était la première fois qu'ils s'embrassaient, la première fois qu'il avait failli lui taper dessus et tout ça se passait en moins d'une heure. il avait tout gagné. maintenant, restait à voir ce qu'ils allaient pouvoir faire, maintenant qu'ils avaient cédé, qu'ils y avaient goûté, y mettre fin relevait de l'impossible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mar 12 Nov - 0:20

Au final, il était un peu comme elle, peut-être un peu plus riche, peut-être un peu plus sombre, mais ils se complétaient parfaitement, ça avait toujours été ainsi. S'ils étaient tout les deux des êtres impulsifs, ils n'avaient jamais utilisé cette violence l'un envers l'autre. Jusqu'à aujourd'hui. En si peu de temps, depuis leur réveil, trop de choses s'étaient passées, du court interlude à tenter de s'émoustiller dans son lit, jusqu'à la dispute, et maintenant, ils avaient fini par dépasser les limites qu'ils s'étaient pendant si longtemps interdites de franchir. Jamais Ô grand jamais elle n'aurait pensé se retrouver dans cette situation avec lui, ou peut-être dans un rêve érotique d'adolescente rapidement refoulée, mais d'aussi longtemps qu'elle s'en rappelait, elle ne l'avait jamais considéré comme quelqu'un de potentiellement attirant, sexuellement parlant, elle s'était toujours interdit d'y penser. Comme quoi, le refoulé finissait toujours par reprendre le dessus et cette pulsion l'avait ainsi poussé, là, en quelques secondes, à venir l'embrasser sans réfléchir. Jamais encore ce n'était arrivé et après tant d'années, elle découvrait, après peut-être plus de dix ans d'amitié, le goût de ses lèvres que tant de filles avant elle avaient déjà eu l'occasion de goûter. C'était une nouvelle personne, un nouveau Jett, une perspective différente qui s'offrait à elle, à son esprit, même à son corps, et à nouveau, elle se retrouva rapidement coincée entre lui et le mur, mais cette fois de façon beaucoup moins violente, beaucoup plus plaisante. Elle le sentit saisir ses poignets et elle le laissa faire, répondant simplement à ce baiser, le premier, alors qu'elle se retrouvait soulevée par des dizaines de sensations différentes qui traversaient tout son corps, comme une bouffée de chaleur incontrôlable. Baiser rompu, elle croisa son regard et pendant quelques secondes une seule question lui passa à l'esprit " est-ce que c'est bien ? " et plusieurs fois elle essaya d'y trouver une réponse alors qu'elle se retrouvait là, et il était de toute façon trop tard pour reculer. Le mal, si c'était un mal, était déjà fait, alors autant aller jusqu'au bout. Soutenant son regard, elle passa doucement sa langue contre sa lèvre, celle même qu'il venait de mordre. Elle dégagea lentement ses poignets de son emprise pour pouvoir librement retirer son t-shirt, se dévoilant à lui d'une façon qui lui était encore inconnu, avant de revenir l'embrasser avec cette même passion. Et il n'était plus réellement question de réfléchir ou d'hésiter. Elle passa alors ses bras autour de sa nuque, réduisant encore l'espace qui les séparait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mar 12 Nov - 18:25

ils avaient mis tellement de temps à construire cette amitié, tellement de moments passés ensemble sans jamais faire quoi que ce soit de la sorte, sans même jamais y penser et, en l'espace d'une matinée, ils gâchaient ce qu'ils avaient construit. ils foutaient leur amitié en l'air pour justement, s'envoyer, en l'air. alors c'était un mal pour un bien. ils bousillaient (presque) une amitié pour finalement se faire plaisir. il n'y avait pas que du mauvais, surtout sur l'instant. ils ne réfléchissaient pas, se laissaient complètement aller, s'offraient l'un à l'autre passionnément, presque brutalement contre le mur contre lequel il avait presque failli la frapper alors quelques minutes avant. jett se tenait là devant elle, irrésistiblement attiré. il y avait comme une force magnétique qui l'empêchait de reculer et de mettre fin à ce qu'ils avaient à peine commencé. c'était trop tard pour faire machine arrière. l'envie charnelle qu'il ressentait, qui le possédait presque écrasait la raison qui lui disait de mettre un terme à tout ça, parce que c'était harlow, sa pote harlow, son amie d'enfance. mais ce qu'elle était attirante, son amie d'enfance, ce qu'elle lui donnait envie d'aller plus loin et il n'était de toute façon, même plus question de reculer. elle souleva son t-shirt pour le retirer. à peine eut-il le temps de se rincer l'oeil qu'elle revint l'embrasser autant passionnément que la première fois. il glissa ses mains dans son dos, découvrant le corps de son amie pour la première fois. il ne pensait plus à rien, ni à la gêne qu'ils allaient probablement ressentir juste après, ni aux conséquences sur le long terme, ni ce à quoi on allait pouvoir penser si on apprenait, et on l'apprendra, qu'ils avaient passé le cap et qu'ils avaient finalement cédé. et alors comme deux amants dont tout poussaient à ne pas tomber dans les bras l'un de l'autre, ils se laissaient entraîner dans une passion brutale, un désir ardent, oubliant le reste le temps d'un instant. jett remonta son jean slim une fois l'affaire conclue et posa son regard sur son amie, amante, plan cul, copine de baise, ex amie, nouveau trou bref. il ne savait plus comment l'appeler. c'était le moment qu'il redoutait, l'après. il ne savait pas trop comment harlow allait réagir, si elle allait tourner la situation à la dérision, si elle allait faire comme si de rien n'était ou si elle allait continuer et qu'ils allaient passer la journée à s'enquiller. toutes ces propositions lui convenait. presque naturellement, il lui vola un furtif baiser avant de s'écarter et de jeter un coup d'oeil aux pâtes qui étaient maintenant bien trop cuites. mince. alors tu vas m'refaire des pâtes parce qu'elles ont l'air dégueulasses. et puis histoire de pas gaspiller, tu pourras les apporter à ton blédard de meilleur pote. surtout, toujours en finesse. il y avait deux options qui se présentaient à lui : soit elle piquait une crise parce qu'il remettait le sujet vinnie sur la table, soit elle passait au dessus suite à la baise monumentale qu'il venait de lui offrir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mar 12 Nov - 19:08

Affaire conclue. Il renfilait son jean et elle faisait de même, se penchant pour récupérer son t-shirt et l'enfiler, silencieuse, le laissant s'éloigner pour constater que les pâtes étaient à présent foutues, bien trop cuites oui. Harlow se sentait un peu déboussolée, un peu ailleurs, un peu troublée, ne réalisant pas vraiment ce qu'il venait de se passer entre elle et Jett, son meilleur ami de toujours, devenu son amant l'espace de quelques minutes, peut-être les plus agréables de sa vie, peut-être pas. Goûter au fruit défendu, céder à la tentation, c'était bon, mais pendant combien de temps ? Jett ne tarda pas à la refaire descendre sur Terre, lui balançant de nouvelles répliques cinglantes à propos des pâtes, et de Vinnie, mais elle n'avait pas été assez concentrée pour réellement l'écouter et elle n'était pas sûre d'avoir bien tout compris alors elle le fixa un moment, comme dans l'espoir que le sens de ses mots viennent à elle, et puis elle finit par hausser les épaules avant d'aller s'asseoir sur la table, toujours silencieuse, toujours un peu chamboulée par tout ça. Bordel de merde. Jett quoi. Elle se disait que le mieux était probablement de ne pas en parler, ni avec lui, ni avec qui que ce soit, à part Kamryne, sa confidente, sa soeur, la seule à qui elle pouvait dire n'importe quoi sans risquer que ça s'ébruite, parce qu'elle n'avait pas réellement envie que tout le monde le sache. Elle et Jett. Putain. Elle qui avait toujours été fière de vanter cette amitié si pure qu'ils entretenaient, tout venait peut-être de se casser la gueule, et pourquoi? Pour du sexe. Du bon sexe. Mais du sexe quand même. Un peu paumée, elle décida de s'allumer une cigarette, récupérant son paquet à moitié détruit à cause de la soirée de la veille dans la poche de son jean. La clope après le sexe, elle était peut-être meilleure que celle d'après manger, et elle en avait besoin particulièrement maintenant. Peut-être qu'ils pourraient passer outre tout les deux ? Faire comme si de rien était et continuer tout simplement? C'était probablement la meilleure chose à faire. Il resterait son ami. Son Jett. Elle n'avait pas envie de s'engueuler avec lui pour ça. Ils avaient peut-être fait une erreur, tant pis, se rejeter la faute ne servirait à rien. ' Tu refais des pâtes du coup ? ' demanda-t-elle, curieuse et intéressée, à présent affamée. Ignorant clairement sa réplique précédente. ' On devrait faire comme si rien ne s'était passé, non ? C'est mieux pour tout le monde. Enfin pour nous. ' l'interrogea-t-elle ensuite, désireuse de se mettre d'accord tout de suite avec lui, car elle était capable de ne rien dire s'ils en décidaient ainsi, de ne plus en parler et à personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mar 12 Nov - 19:28

c'était fait. ils ne pouvaient pas remonter le temps, ni effacer ce qu'il venait de se produire, alors la meilleure solution était de ne pas en parler, ni entre eux, ni à personne. jett n'était de toute façon pas le genre à se confier alors il n'allait pas courir raconter à tout va qu'il avait passé le cap avec harlow. son frère allait peut-être le savoir et encore, s'il n'avait rien de mieux à lui raconter. oublier, c'était un grand mot. alors non, il n'allait pas faire comme si rien ne s'était passé, c'était de toute façon tout bonnement impossible pour lui. elle n'était pas comme les autres, elle était beaucoup trop importante pour lui pour qu'il ignore complètement ce qu'ils venaient de faire. seulement, il allait se contenter de taire le sujet. harlow ignora sa remarque quant à vinnie à qui jett voulait refiler les pâtes trop cuites. bon point. c'était peut-être mieux, s'engueuler une nouvelle fois avec elle serait peut-être trop pour la journée qu'ils étaient en train de passer. journée atypique d'ailleurs, rien ne se passait comme il aurait pensé. il fixa un long moment les pâtes, un peu ailleurs avant de tourner la tête vers son amie pour la regarder de la même manière qu'il venait de regarder les pâtes. elle voulait faire comme si rien ne s'était passé entre eux. t'fais comme tu veux. j'sais que j'peux pas passer outre parce que c'est différent avec toi et parce que j'te considère pas comme... n'importe qui. et j'ai toujours couché avec n'importe qui. sincère. il ne voulait pas oublier ce qu'ils avaient fait, parce qu'il trouvait ça stupide. elle semblait ne pas vouloir assumer, presque comme si elle regrettait. il attrapa la casserole pour vider le contenu dans la poubelle et la remplir d'eau avant de la poser sur la plaque chauffante. il glissa ses mains dans ses poches en se tournant vers harlow qui s'était allumé une cigarette. tu m'en files une, s'te plaît ? il ne savait plus trop quoi penser de tout ça. il était perplexe, doutait, avait peur de ce qui pouvait arriver par la suite. harlow avait beau vouloir faire comme si de rien n'était, lui savait que c'était impossible. ils avaient couché ensemble, ce n'était pas rien. en tout cas, pour lui. il considérait peu de personnes comme ses amis, ses vrais amis et harlow en faisait partie, elle était même la plus proche d'entre eux, elle le connaissait par coeur, savait comment l'énerver ou le faire rire en un rien de temps. ils avaient construit une amitié tellement pure que ce qu'ils venaient de faire mettait en quelques sortes un terme à tout ça. et au final, il arrivait même à s'en vouloir d'avoir cédé. il avait beaucoup trop d'estime pour elle pour la considérer comme une fille avec qui il avait couché, elle était beaucoup plus que ça. jett s'embrouillait le cerveau, il réfléchissait trop. c'était plus fort que lui. maintenant, qu'est-ce qu'il avait de plus précieux que l'amitié qu'il venait de briser avec harlow ? le pire était que maintenant qu'ils avaient commencé, qu'ils y avaient goûté, il était très probable qu'ils recommencent, juste comme ça. juste pour voir. et puis le cercle vicieux était lancé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mar 12 Nov - 20:08

Harlow Rayner n'aimait pas réfléchir, elle n'aimait pas se prendre la tête et elle avait décidé d'y renoncer, de tirer un trait sur pas mal de choses, même si elle restait rancunière et même si certaines choses continuaient de l'énerver; sur le long terme, elle réussissait à moins penser à des choses qui avant l'auraient fait se retourner des heures durant dans son lit. Elle était assise là sur la table, à repenser à ce qu'ils avaient fait, à ce moment, étrange, plaisant, intense... Elle l'avait apprécié oui, disons qu'il lui était déjà arrivé de l'imaginer, de se demander ce que ça devait être de coucher avec lui, Jett Palmer. Cependant si jusqu'à aujourd'hui rien ne s'était fait c'était probablement pour plusieurs raisons. Elle n'avait pas envie de ruiner cette amitié à cause de ça et dés lors, elle préférait passer à autre chose, faire comme si rien n'était arrivé ou bien tout simplement faire avec. C'était arrivé, et alors ? L'erreur était humaine non? Et puis, elle ne considérait pas tellement ça comme une erreur, ils s'étaient faits plaisir, voila tout... Pas la peine de dramatiser ou d'en faire un plat. Enfin du moins, elle essayait de se convaincre que ce n'était pas grave, cependant, la réaction de Jett la laissait un peu perplèxe, la troublait presque... '  t'fais comme tu veux. j'sais que j'peux pas passer outre parce que c'est différent avec toi et parce que j'te considère pas comme... n'importe qui. et j'ai toujours couché avec n'importe qui. ' expliqua-t-il avant de lui demanda une cigarette. Elle sourit légèrement, flattée et profondément touchée par ce qu'il lui disait, parce qu'elle ne voulait pas être une fille sans importance pour lui et qu'elle était heureuse qu'il lui dise que ce n'était pas le cas, lui, Jett, elle n'avait pas l'habitude de ce genre de déclaration et ça lui faisait du bien de l'entendre. Sortant une cigarette de son paquet, elle lui tendit et attendit qu'il s'approche pour lui attraper le poignet afin qu'il ne recule pas trop vite. Elle planta son regard dans le sien avant de lui répondre ' J'te dis pas de passer outre, j'vais pas oublier, j'te dis juste que ça change rien entre nous, j'suis toujours ta ptite Harlow et j'veux pas que ça nous éloigne ou quoi que ce soit. ' elle lui adressa un sourire, se voulant réconfortante, amicale, et elle avait envie de l'enlacer pour lui faire comprendre qu'elle tenait à lui, parce qu'elle n'était pas très douée pour ça avec les mots, ça avait un peu de mal à sortir en général. ' Fais moi un câlin. '
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mer 13 Nov - 18:54

regretter, passer outre, oublier, changer d'attitude, rejeter la faute sur elle, nier. c'était, à quelque chose près, les seuls mots qui lui passaient par l'esprit actuellement et sur lesquels il hésitait encore. pourtant, c'était (presque) clair qu'il n'allait pas pouvoir faire comme si rien ne s'était passé comme harlow apparemment, voulait faire. il ne pouvait pas oublier ce moment. peut-être qu'elle, elle ne pouvait, alors tant mieux, mais lui, impossible. de manière générale, jett pensait beaucoup. trop même. pour chaque problème qu'il rencontrait qui le touchait un minimum, malgré son attitude je-m'en-foutisme et j't'encule royalement (sauf là bizarrement), son cerveau chauffait. là, maintenant, tout de suite, il était réduit à la taille de celui d'une mouche tellement il était compressé et qu'il avait du mal à trouver une solution. harlow semblait beaucoup moins soucieuse de son coté, beaucoup plus sereine. rien de mieux pour le stresser d'avantage. finalement, il se disait qu'elle en avait peut-être rien à foutre, de leur amitié, que c'était quelque chose comme ça, elle n'y apportait pas d'importance, du moins pas assez pour un minimum réfléchir à ce qu'ils venaient de faire parce que d'apparence, c'était exactement l'impression qu'elle lui donnait, à fumer sa clope là devant lui alors qu'ils venaient sûrement de faire une énorme connerie qui allait avoir des conséquences sur leur relation. mais non. garot à la bouche, harlow rayner semblait s'en tamponner royalement. alors il avait presque l'impression de se voir lorsque lui-même venait de coucher avec une fille comme ça, juste pour le kiffe, juste pour se vider et raconter à ses potes qu'il s'était tapé une blonde ultra bonne. elle lui tendit une cigarette suite à sa demande mais, alors qu'il s'apprêta à la prendre, elle lui attrapa le poignet pour qu'il s'approche. il la regarda lui raconter qu'elle ne voulait pas qu'il passe outre, mais qu'elle serait toujours sa p'tite harlow, avec qui il mangeait des kinders en jouant à la gameboy lorsqu'ils était bambins. il laissa s'installer un silence, se contentant de la fixer, insistant, comme pour lui faire comprendre que pour lui, la p'tite harlow, c'était passé. elle réclama un câlin. de mieux en mieux. alors, attend. tu t'souviens de ce que j'ai dis juste avant ? oui ? c'est bon, tu visualises ? voilà. alors si, beaucoup de choses allaient changer entre eux, il n'allait plus la considérer comme sa p'tite harlow, il n'allait plus la regarder de la même façon et non, il ne voulait pas lui faire de câlin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mer 13 Nov - 19:16

' alors, attend. tu t'souviens de ce que j'ai dis juste avant ? oui ? c'est bon, tu visualises ? voilà. ' répondit-il simplement après un long silence à la fixer. Harlow pinça les lèvres, un peu mal à l'aise par ce qui était entrain de se passer. Manifestement, Jett était loin de vouloir oublier ou de faire comme si rien ne s'était passé et ça l'étonnait un peu. En fait, oui, dans le meilleur des mondes, ils auraient pu reprendre leur amitié sans se poser de questions, oublier un peu, se dire que ça n'avait été qu'un moment passé, une erreur peut-être, ou juste... un moment partagé, comme ça, parce que peut-être que ça aurait du arriver un jour ou l'autre, un jour comme aujourd'hui après une grosse cuite et une engueulade violente. Jett qu'elle connaissait si sûr de lui et habituellement si désinvolte était à présent tout autre et elle avait du mal à saisir ce changement de comportement. Certes, ils avaient couché ensemble, mais ne couchait-il pas avec des dizaines de filles (voire des centaines) ? Ok, il la connaissait, ils étaient les meilleurs amis du monde, mais justement, leur amitié si forte devrait leur permettre de passer outre, de ne pas dramatiser. Ou peut-être qu'il avait raison et cette idée la traversa également. Peut-être que Jett avait raison (pour une fois), peut-être que ce qu'ils venaient de faire marquait un tournant dans leur relation, peut-être que c'était là la limite de tout ça, après plus de dix ans d'amitié, ils avaient peut-être tout foutu en l'air. Oui. Peut-être. Ou peut-être pas? Soudainement un peu tendue, Harlow baissa quelques secondes le regard, comme pour réfléchir, comme pour essayer de se remettre les idées au clair sans avoir à le voir, lui, devant elle là, debout. Elle déposa après à peine quelques secondes à nouveau ses yeux verts sur lui ' Ok... Qu'est-ce que tu proposes alors ? Ca sert à rien de se dire qu'on aurait pas du, c'est trop tard maintenant, on l'a fait. ' commença-t-elle sur un ton calme, tentant au mieux de rester sereine parce qu'elle n'avait pas envie qu'une nouvelle dispute n'éclate entre eux. ' J'sais pas quoi te dire Jett, ça compte pour moi aussi, probablement autant que pour toi, mais.. Qu'est-ce que tu veux qu'on fasse ? Ce soir tu vas sortir, tu te taperas une autre nana et tout redeviendra comme avant. C'est exactement comme ça que ça va se passer. C'est ce que tu fais. C'est ce que t'as toujours fait et ça va pas changer parce que.. on a couché ensemble. Non ? ' En effet, elle voyait mal comment les choses pourraient être différemment, ça avait toujours été comme ça, lui avec les autres, ses pétasses péroxydées complètement ivres toujours à lui coller au cul parce que " han Jett t'es trop beau " et elle. Elle n'avait jamais fait partie de ces filles là et une coucherie avec lui n'allait rien changer. Et pour sa part elle continuerait probablement comme elle faisait avant, à fréquenter des "connards" comme Jett aimait les appeler. Ils avaient toujours fait ainsi et bien que le fait de l'imaginer ce soir avec une autre lui donnait envie de vomir d'avance, c'était comme ça et il ne changerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mer 13 Nov - 19:36

il avait essayé de lui faire comprendre que pour lui, tout allait changer, qu'il n'allait pas adopter le même comportement que d'habitude et que ce qu'ils venaient de faire mettait un terme à tout ce qu'ils avaient construit auparavant. alors non, il n'allait pas l'ignorer, non il n'allait pas être méchant et être le pire des cons sous prétexte que c'était de sa faute. il était autant fautif qu'elle et il en était bien conscient, seulement, il savait que plus rien n'allait être comme avant, malgré ce qu'elle essayait de lui faire comprendre, il allait sûrement s'en taper, des autres meufs, des pétasses, et elle allait aussi aller voir des types que jett allait sans aucun doute détester, à ce niveau là, rien n'allait changer et il le savait bien. c'était leur relation à eux, sans inclure personne d'autre, qui allait changer. alors elle lui répétait que c'était fait, qu'ils ne pouvaient pas remonter le temps, effacer ce qu'ils avaient fait, et il resta silencieux au risque de s'emporter une nouvelle fois. il savait tout ça. pas la peine de lui répéter. il s'en voulait déjà bien assez mais ça, elle ne semblait pas le saisir. ou alors elle ne voulait pas le voir. harlow j'te parle pas des autres, j'te parle pas des autres meufs que j'vais m'taper, ni des types qui te tourneront autour et avec qui tu feras dieu sait quoi, parce qu'à ce niveau j'sais que ça changera rien. il sortit un briquet de sa poche pour allumer sa clope. que c'était difficile, d'expliquer les choses. il n'avait jamais trop eu à le faire avec elle, tout était si simple avant ça et maintenant il se retrouvait comme un con, à essayer de lui faire comprendre que pour lui tout allait changer, juste à cause d'une envie, de merde. ouais, ouais, d'accord. s'tu veux dit-il en se tournant vers la casserole de pâtes, retrouvant son air de p'tit con au dessus de tout. il préférait abandonner plutôt que de parler encore des heures sur la situation, ils ne pensaient pas la même chose, elle était autant butée que lui alors il préférait couper court à la discussion qui ne menait nulle part. il éteignit le gaz, attrapa une passoire et y vida les pâtes. tiens vas-y, sers-toi si t'en veux. il tira sur sa cigarette puis sans même lui adresser un regard, quitta la pièce pour retourner dans sa chambre, s'allonger sur son lit et sortir son portable, voir si facebook avait quelque chose d'intéressant à lui montrer histoire de lui changer un peu les idées. nonchalant, il savait l'être et lorsque quelque chose le contredisait, la terre entière le savait. jett ou l'art de blaser en deux temps trois mouvements. il faisait la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mer 13 Nov - 19:53

Non décidément, elle ne le comprenait pas. Harlow Rayner avait du mal à saisir ce que Jett tentait apparemment tant bien que mal de lui dire. Okey, les choses avaient changé. Il ne la voyait plus de la même façon, elle l'avait bien compris, mais quand même, que pouvait-elle y faire? Il allait devoir prendre sur lui et elle espérait ne pas avoir à subir ses bouderies trop longtemps. Jett avait servi les pâtes et était sorti de la cuisine sans un mot, la laissant seule là, comme une idiote, avec pour seule compagnie sa cigarette à moitié consumée. Harlow soupira, finalement un peu blasée pour tout ça et commençant sérieusement à croire que c'était une connerie, enfin, c'était plutôt la réaction de Jett qui l'énervait. Elle termina tranquillement sa cigarette, sans se presser, toujours assise sur la table et elle posa les yeux sur la casserole de pâtes. Elle n'avait pas faim. En fait à la base s'ils étaient venus ici, c'était bel et bien parce que Jett lui, avait faim, c'était lui qui avait voulu des pates et à la place.. Ils s'étaient engueulés, ils avaient couché ensemble pour finalement se disputer à nouveau ensuite. Grosse ambiance. Descendant de la table, Harlow vida le cendrier et s'occupa de sortir les pâtes de la casserole pour les mettres dans un plat. Elle s'occupait comme elle pouvait, elle avait décidé de le laisser un peu seule et elle songeait même à s'en aller, à le laisser tranquille car elle le connaissait trop bien pour savoir que rien n'allait le faire changer d'avis et qu'il allait continuer de bouder, au moins pendant quelques heures. Elle retrouva dans son soutien-gorge un pochon de weed encore assez rempli pour lui permettre de rouler quelques joints, parfait. Elle s'installa dans le salon après avoir trouvé de quoi rouler et s'attela avec concentration à la tâche. Le joint termina, elle se leva après l'avoir coincé entre ses lèvres pour retourner dans la chambre. Elle ouvrit la porte discrètement avant d'entrer à l'intérieur et observa quelques secondes Jett, posé sur son lit. ' Tu fumes ? ' souffla-t-elle doucement en s'approchant. Elle craignait un peu qu'il ne la repousse et si c'était le cas alors elle s'en irait, tant pis, elle le laisserait bouder dans son coin. Mais elle espérait sincèrement que ce ne serait pas le cas. Un bon quart d'heure était passé, peut-être s'était-il un peu calmé? Peut-être serait-il enjoué à l'idée de fumer un petit quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mer 13 Nov - 20:17

facebook ne l'avait pas diverti. alors il avait quitté l'application pour aller voir du coté des jeux. ça allait le détendre un peu, l'aider à penser à autre chose. pas vraiment en fait, de toute façon, il ne fut pas longtemps seul car à peine une quinzaine de minutes plus tard, harlow fit irruption dans sa chambre. il ne lui adressa pas le moindre regard, faussement concentré sur son iphone alors qu'il était en train de perdre et qu'il avait juste envie de balancer l'objet à travers la pièce, ça, ça lui aurait peut-être fait du bien. tu fumes ? ta gueule ? il le pensa tellement fort qu'il avait failli le dire, mais non. et heureusement car il s'en serait voulu. il lui en voulait dans un sens, pour rien car elle n'était pas plus fautive que lui mais n'empêche, qu'il lui en voulait. quelle idée débile d'avoir harlow rayner en meilleure pote ? elle était trop jolie et pas assez prude pour ça. coucher avec elle, c'était comme inévitable malgré tout ce qu'ils étaient l'un pour l'autre à la base. il aurait tellement voulu qu'elle n'entre pas dans son jeu quand il avait voulu la tester sur le lit, ils n'en seraient pas là actuellement, ils seraient sûrement en train de fumer un joint et de rire devant disney channel. à la place, elle lui avait montré qu'elle aimait jouer, et qu'elle n'aimait pas perdre. comme lui au final. alors lorsque deux cons butés se rencontraient et se chauffaient, ça donnait du sexe contre un mur. jett resta silencieux, l'ignorant totalement. c'était mieux que de lui dire qu'il n'en voulait pas de sa merde et que de toute façon un pète n'allait pas arranger les choses et qu'à la limite une pipe lui ferait plus de bien. oui, il valait mieux qu'il se taise. les yeux rivés sur son jeu, il essayait de penser à autre chose, à sa grand-mère notamment mais la méthode ne marchait pas, là, l'image d'eux dans la cuisine, contre ce mur, revenait à chaque fois. alors oui ça avait été cool, il avait apprécié le moment, et au fond, il avait toujours voulu savoir comment c'était de coucher avec elle, ou même ne serait-ce que de l'embrasser, sans aucune arrière pensée perverse, juste une question qu'on pouvait tous se demander à propos de sa meilleure amie, ou alors juste que la teub qui avait tendance à prendre place dans son crâne avait trop d'impact sur lui, mais, il n'aurait jamais dû quand même, parce que baiser sa meilleure amie, c'était mauvais pour la suite. maintenant en tout cas, il savait, et maintenant que c'était fait, il aurait préféré ne jamais savoir parce qu'il avait le cerveau embrouillé. il ne savait pas quoi penser, ce qu'elle pensait, quoi faire la prochaine fois qu'ils allaient se voir, comment agir avec elle, bref. pire qu'une meuf, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Mer 13 Nov - 21:11

Elle ne regrettait pas, mais quand même, elle s'en voulait un peu. Elle avait le sentiment que c'était de sa faute. Tout. La baise. La dispute. Et elle avait l'impression que Jett lui en voulait également, il faisait la gueule et il ne lui adressa pas un seul regard lorsqu'elle entra dans la chambre pour lui demander s'il voulait fumer. Pas un regard, pas un mot, rien, il l'ignorait. C'était sa spécialité. S'il ne pétait pas un câble, Jett était plutôt fort pour ignorer les gens lorsqu'il était en colère contre eux, c'était probablement pour ne pas encore plus envenimer les choses ou pour tout simplement montrer qu'il s'en foutait. Harlow le fixa un long moment dans l'attente d'une réponse, plantée dans la chambre, debout à le regarder, elle se sentait complètement stupide et ne pouvait s'empêcher de se repasser les derniers moments qu'ils avaient passé avant d'en arriver là. Elle l'entendait encore lui dire qu'elle n'était pas n'importe qui, et pourtant, là, il agissait avec elle comme avec n'importe quelle autre. Il ne lui apportait plus aucune attention, il l'ignorait tout simplement, comme si elle n'existait pas, comme si elle n'était pas là, faisant Dieu sait quoi sur son téléphone. A ce moment là, Harlow avait envie de lui hurler dessus et de lui dire qu'elle n'y était pour rien, que ce n'était pas de sa faute, que c'était juste arrivé et qu'il devait arrêter de lui en vouloir parce que vraiment, il réussissait à la faire sentir très mal, coupable et honteuse. Elle avait envie de le secouer pour qu'il la regarde, pour qu'à nouveau il lui accorde un petit peu d'attention, pour qu'il arrête de l'ignorer, parce qu'elle n'y était pas habituée, qu'il faisait toujours attention à elle dans n'importe quel moment et qu'elle refusait de se dire que les choses avaient changé, que c'était peut-être fini.
Après un long moment de silence et de réflexion à rester là à le regarder, elle finit par baisser les yeux et bouger pour récupérer ses affaires. Elle retrouva sa veste et son sac posés sur une chaise. Elle enfila son manteau ainsi que ses chaussures avant de se tourner avec lui à nouveau, pour voir s'il la regardait, s'il avait remarqué qu'elle s'en allait. ' Bon, bah salut alors... Jett. Désolée. ' elle soupira avant de se diriger vers la porte et de sortir de la chambre. Quitter l'appartement de Jett.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   

Revenir en haut Aller en bas
 

satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Poupée] Middie "Macaron Q-Tea Party" Octobre 2010
» Photos old vw crew night party 2009
» 16 Décembre 1773: Boston: la Tea Party
» Churros party .....
» Musique des fêtes et de party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT AWKWARD MOMENT ... ⚛ Welcome in Brighton :: WELCOME IN BRIGHTON CITY :: BEACHFRONT :: st james' street-