" La vie est un long fleuve tranquille... Lol, le mec qui a dit ça a pas du ramer longtemps... "Ce moment gênant où....♦ T'attends un SMS et tu te rends compte que c'est toi qui n'a pas répondu.♦ Ton père dis un mot en verlant devant tes amis.♦ T'écris quelque chose correctement, mais t'as quand même l'impression d'avoir fait une faute.♦ Tu fonces dans l'armoire et que tu ne te retrouve pas dans le monde de Narnia.♦ Tu sors de la douche et que tu réalises qu'il n'y a pas de serviette.♦ Tu réalises qu'il n'y a plus de papier toilette.♦ "Il" est en faite "elle".♦ Un mec a de plus gros seins que toi.♦ T'es le seul à rire de ta blague.♦ T'as quelque chose de drôle à dire mais le sujet de la conversation a déjà changé.♦ Quelqu'un est accusé d'une chose que t'as faite.♦ En lançant ton portable sur ton lit, il rebondit sur le mur, fait tomber un verre et tue ton chat.
On dit que la vie est belle, qu'elle est simple, mais bordel,ça aurait été beaucoup plus facile avec un mode d'emploi non ? Ça éviterait au moins d'avoir l'air con.
29/10/13 ● création du forum. 09/11/13 ● ouverture du forum. 01/12/13 installation de la deuxième version du forum.
THAT AWKARD MOMENT est la propriété de ses administrateurs. L'intégralité du design a été réalisée par leur soin.Merci de respecter leur travail et celui de leur membre. Toute copie sera signalée et sanctionnée.

aides-nous en faisant remonter le sujet du forum régulièrement ♥
► votes pour TAM toutes les deux heures sur les top-sites ♥
La loterie de Noël est arrivée, n'hésitez pas à acheter votre ticket, pleins de lots à gagner !
RENDEZ-VOUS ICI
TOP PARTENAIRES
Nous demandons un minimum de 5 lignes dans les posts ainsi qu'une orthographe convenable. Pour les pseudos, nous autorisons au maximum une initiale. Par soucis d'esthétisme.
harlow
ivo-leone
L'équipe de TAM vous souhaite la bienvenue ♥
N'oubliez pas de visiter notre tumblr : ici, nous tentons de le mettre à jour le plus régulièrement possible.
HERMES ET FOX ONT ETE ELUS MEMBRE DU MOIS ♥
satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)
le forum a revêtit sa deuxième version, nous espérons qu'elle vous plaira grandement !
des nouveautés sur le tumblr ! -> ici + DONNER VOTRE AVIS -> ici

Partagez | .
 

 satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Sam 9 Nov - 23:50

@palmer's.

une autre bouteille, un autre verre, une autre danse, une autre soirée qui comme à chaque fois, se terminait par un trou noir passé minuit. comme une habitude, Jett n'y portait plus aucune importance, il ne se souvenait jamais de tout, jamais de la fin surtout et il faisait avec, parce que c'était toujours comme ça, parce qu'il n'avait pas le choix, et parce que redécouvrir la soirée quand on la lui racontait avait quelque chose d'amusant, ou presque. Il avait toujours cette manie de s'emballer quand son septième verre était passé, il ne pensait plus à rien sauf à la prochaine bouteille qu'il allait commander, à la prochaine fille qu'il allait vouloir emballer, à la prochaine chanson que le dj allait passer. cette soirée, il l'avait passé avec des amis, et surtout Harlow Rayner, cette fille qu'il connaissait depuis toujours, qu'il affectionnait particulièrement, comme une soeur avec qui il s'interdisait quoi que ce soit de trop physique, parce que ce qu'ils avaient était beaucoup trop précieux pour être brisé pour une envie charnelle. tu sais comment ont terminés les autres? demanda t-il, affalé sur son lit, d'une voix un peu endormie. Jett se remettait peu à peu de sa nuit, vêtu de la même façon que la veille, il n'avait même pas pris la peine de se déshabiller, sûrement trop flemmard et imbibé d'alcool pour daigner retirer ce foutu slim. son polo Ralph Laurent tâché de whisky avait lui aussi, fait office de pyjama. Il jeta un bref coup d'oeil à sa montre, soupira, blasé, avant de lever les yeux sur la fenêtre à peine ouverte, de manière à laisser passer qu'un faible rayon de soleil à travers la pièce, le réveil se devait être doux, la nuit avait été rude. Jett passa ses mains sur son visage, puis dans ses cheveux comme pour essayer de chasser le mal de crâne qui le pesait depuis qu'il était réveillé, cette sensation inconfortable qu'il ressentait et qui avait tendance à le rendre con. tu m'fais à manger? proposa t-il très naturellement, en attrapant un coussin à coté de lui pour le caler entre son ventre et ses bras. La journée s'annonçait sans nul doute très, très productive pour eux. incapable de lever le petit doigt ni même pour mettre un plat tout prêt au micro-honde, il comptait sur la bonne volonté de son amie pour le faire à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 0:18


    + palmer and rayner
Elle était assise à côté de lui, le regard vide, fumant une cigarette, dans cette chambre si grande qu'elle lui en donnait le tournis et qu'elle priait pour ne pas avoir à aller jusqu'aux toilettes pour vomir, encore, parce qu'elle se disait qu'elle n'arriverait sûrement pas jusque là si l'envie lui prennait. Jett Palmer emmergeait à côté d'elle, et elle jeta un coup d'oeil à son téléphone pour regarder l'heure et calculer combien de temps ils avaient dormi. Impossible de calculer. Elle ignorait à quelle heure ils avaient pu se coucher, ni même comment et pourquoi elle avait fini chez lui. Ses souvenirs étaient flous et lui revenaient bribes par bribes, comme un puzzle dont les pièces s'assemblaient à une vitesse beaucoup trop lentes.
Harlow était en culotte et en t-shirt, ses cheveux étaient emmêlés, chaotiques, et si elle aurait probablement tout fait pour boire un café bien noir, son corps l'empêchait de se lever de se lit. Elle était clouée là, presque immobile, n'osant pas bouger de peur que le mal revienne, comme si elle avait réussi à stabiliser cette gueule de bois qui la torturait. C'était chaque semaine la même chose et si elle ne se réveillait pas chez Jett et bien c'était souvent chez un autre garçon, parfois un inconnu. Elle s'en fichait. Je sais même pas comment on est arrivé jusqu'ici... souffla-t-elle avant de tirer sur sa cigarette. Elle posa les yeux sur Jett quelques secondes. " Tu rêves, mec. J'te fais pas à manger. " elle s'étira longuement, laissant échapper un soupire, et souleva ses cheveux pour les ramener d'un seul côté, j'me suis encore vautrée dans les escaliers de la boîte... ça m'arrive à chaque fois putain... Faudrait que j'apprene à marcher. T'as du jus de fruit? A part ça et le café j'peux rien avaler d'autre , dit-elle en passant ses mains sur ses mollets marqués de beaux hématomes violets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 10:12

Harlow Rayner et Jett Palmer, victimes de leur amnésie, semblaient avoir un mal de chien à recoller les morceaux et à se souvenir de la soirée qu'ils avaient passé la veille. personne ne pouvait les aider, Jett avait généralement l'habitude qu'on lui raconte ses mésaventures de la veille mais là, maintenant, son amie n'était pas mieux que lui et avait beaucoup trop mal aux cheveux pour se rappeler de quoi que ce soit. je sais même pas comment on est arrivé jusqu'ici... répondit-elle dans un souffle, comme si le poids du monde entier s'abattait sur ses épaules. ils avaient tout simplement dû rentrer en taxi, sans nul doute trop alcoolisés pour marcher jusqu'à chez lui. il glissa une main dans la poche de son pantalon pour en sortir une masse de tickets qu'il étala sur son lit. taxi. dit-il en brandissant un reçu. c'était généralement comme ça qu'il s'occupait les lendemains de cuite. beaucoup trop flemmard pour daigner se lever, il retraçait sa soirée via les tickets de caisse qu'il retrouvait dans ses poches. il ne prenait même pas la peine de regarder les prix, ce qu'il avait dépensé lui importait peu, il s'attardait surtout sur la quantité d'alcool qu'il avait commandé et sur l'heure. tout ça en se faisant servir dans son lit s'il réussissait à faire venir les employés de la maison familiale jusqu'à chez lui. il allait s'en passer aujourd'hui : Harlow était là, seulement elle ne semblait pas disposée à le servir. Jett n'insista pas pour le moment, bien que son estomac commençait à le travailler quelque peu, il pouvait encore se retenir. Donc, tu refuses de m'faire à manger, mais, tu veux que j'te serve un verre de jus d'orange ou je n'sais trop quoi? il s'étira en poussant un long soupir, essayant de réfléchir à ce que son frigo pouvait contenir en jus de fruits. tu suces pour une orange pressée? demanda t-il trop naturellement alors qu'il se redressait sur ses coudes en tournant la tête vers son amie. Jett balaya la pièce des yeux, bureau, table de chevet, canapé, petite table avant de se pencher au pied de son lit pour attraper sa veste et en fouiller les poches. il en sorti un paquet de cigarettes qui adoptait un style très retour de soirée, tout comme celui à qui il appartenait d'ailleurs puis s'alluma une cigarette avant de revenir à sa position initiale sur le lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 12:48

Un peu frileuse, Harlow Rayner tira doucement la couverture sur ses pieds afin de les couvrir, attendant avec espoir que son ami daigne lui servir un jus de fruit. Le connaissant, elle savait qu'il y avait peu de chance pour qu'il le fasse, surtout qu'elle venait de refuser elle même de lui servir quoi que ce soit. Elle termina sa cigarette et l'écrasa dans le cendrier posé à côté d'elle, entendant Jett remué de l'autre côté, fouillant ses poches, s'allumant à son tour une clope, l'envoyant balader avec finesse. Apparemment peu enclin à lui apporter quoi que ce soit, le brun sembla tout de même y réfléchir quelques secondes. " Tu suces pour une orange pressée ? " demanda-t-il alors avec le détachement qui était le sien. Harlow leva les yeux au ciel, peu surprise par cette proposition. Il lui arrivait parfois de penser à ce qui pouvait se passer si réellement, les sous-entendus qu'ils pouvaient s'envoyer l'un l'autre, venaient à avoir un résultat concret. Elle avait toujours trouvé Jett très beau mais disons qu'elle n'avait jamais envisagé l'idée que quoi que ce soit se passe entre eux. Ou peut-être que si, inconsciemment et au plus profond d'elle... Mais elle savait que c'était impossible. Que ça gâcherait probablement tout ce qu'ils avaient mis tellement d'années à construire et le perdre pour une erreur de ce genre était hors de question. Et puis elle ne pourrait probablement pas se faire à l'idée d'être une fille de plus sur son tableau de chasse, parce qu'ils se connaissaient, qu'elle n'était pas qu'une fille rencontrée en soirée. " Non, mais pour deux oui. " répondit-elle en haussant les épaules. Elle tourna les yeux vers lui et esquissa un faible sourire. " Mais vu le nombre de fois où t'y as eu droit cette nuit, j'ai le droit à une cargaison. " déclara-t-elle naturellement avant de lui envoyer un clin d'oeil. Non, rien ne s'était passé, ou pas à son souvenir du moins. Mais comme il ne se souvenait pas plus qu'elle de la soirée, et qu'il la connaissait assez pour savoir qu'elle aimait raconter des conneries, c'était l'opportunité parfaite. Harlow ne réussit cependant pas à rester sérieuse très longtemps, étouffant un léger rire, elle se laissa basculer en arrière pour s'allonger sur le lit. " Ramène moi de l'aspirine steuplaaaaaaaaait Jett. J'ai mal au crâne ! " s'exclama-t-elle en se tournant vers lui pour le pousser un peu. " Sois gentil pour une fois. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 17:09

Jett tira sur sa cigarette alors que son amie prétendait devoir recevoir une cargaison de jus de fruits pour lui avoir fait maintes gâteries cette nuit. il resta silencieux, peu convaincu. Il ne comptait pas se lever, et il n'allait d'ailleurs pas le faire, il ne le faisait pas pour lui-même, il allait encore moins le faire pour quelqu'un d'autre, même si ce quelqu'un d'autre s'appelait Harlow Rayner. Peu serviable ou alors de manière abusive s'il voulait obtenir quelque chose au final, il était bien là ou il était, son lit était beaucoup trop confortable pour qu'il daigne en sortir. le brun la regarda un long instant, avant de détourner son regard sur un cadre de famille sur le mur d'en face, l'air ailleurs ou complètement souillé de la veille, au choix. Sois gentil pour une fois s'exclama Harlow après l'avoir légèrement poussé, comme pour le motiver à la servir. il tourna la tête vers elle alors qu'un sourire taquin se dessinait sur ses lèvres. honnêtement, tu penses, que je vais me bouger pour aller te chercher quoi que ce soit ? il lui montra son majeur. Jett Palmer dans toute sa splendeur, même avec la plus jolie des filles il se permettait d'être le plus vulgaire et irrespectueux possible, heureusement, Harlow le connaissait. Il tira une nouvelle taffe sur sa cigarette. j'vais te chercher de l'aspirine si tu m'fais à manger. escroc. C'était tout ce qu'il avait à lui proposer, il ne comptait pas se lever pour rien alors si à l'arrivée, il avait quelque chose à se mettre sous la dent, il pouvait éventuellement trainer son petit cul jusqu'à un placard de sa salle de bain et fouiller pour y trouver du doliprane ou de l'aspirine. Jett se laissa complètement aller sur son lit finalement, tête enfoncée dans l'oreiller, il passa une main sur son ventre qui commençait à lui faire regretter sa soirée. il grimaça légèrement avant de tendre la cigarette à moitié consumée vers la brune. cendrier, s'il te plaît, j'ai plus d'estomac. Même la cigarette qu'il avait à peine fumé était contre lui, elle lui avait tout bonnement détruit l'estomac en quelques taffes. C'était toujours la même chanson et il avait l'impression de vivre de plus en plus mal ses excursions nocturnes lorsque le petit matin se pointait. il ne savait pas s'il était encore alcoolisé ou une force supérieure avait décidé de s'acharner sur lui, en tout cas, sa journée commençait mal, et il n'avait plus aucun remontant pour faire passer le tout. tu devrais êtres aux p'tits soins, tu crèches chez moi. la prochaine fois c'est le paillasson. et puis ils ne couchaient pas ensemble, aucun intérêt pour lui de la laisser dormir dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 17:57

Allongée sur le dos, Harlow regardait le plafond, respirant calmement, essayant de se convaincre que ce n'était rien, que le mal allait passer, qu'elle était plus forte que ça et que ce n'était pas une petite gueule de bois qui allait l'achever. On lui avait toujours dit que tout était dans la tête. Cependant lorsque le physique ne suivait pas, c'était dur de le convaincre de quoi que ce soit. Elle passa sa main sur son front, pressant ses doigts contre sa peau dans le but d'éliminer la douleur, sans aucun résultat appréciable. Jett n'allait sans doute pas faire preuve de bonne volonté et se lever pour lui ramener de l'aspirine, elle le savait. Ca ne l'empêchait pas d'espérer un peu qu'une vague de bonté le submerge, Dieu sait pour quelle raison... Et comme elle le connaissait bien, sa réponse ne la surprit pas du tout. Il négociait. De l'aspirine contre quelque chose à manger. Elle secoua la tête vivement, trouvant le deal peu équitable. Faire à manger demandait beaucoup plus d'efforts que de simplement se lever pour un verre d'eau et un cachet. C'était hors de question. Il ne gagnerait pas. Harlow toussa alors, avec cette impression d'avoir avalé un cendrier pendant la nuit et d'avoir les poumons complètement encrassé, c'est le moment que Jett choisi justement pour lui demander le cendrier, tendant sa clope vers elle et elle attrapa l'objet, un peu à l'aveuglette, l'approcha de la cigarette à moitié consumée, pour qu'il puisse la déposer dedans. " tu devrais êtres aux p'tits soins, tu crèches chez moi. la prochaine fois c'est le paillasson. " lui déclara-t-il. Harlow arqua un sourcil et se redressa sur ses coudes pour le regarder. " Je sais que t'es déçu de pas t'être réveillé à côté d'une blonde complètement niaise qui te suceras après t'avoir servi le café... Mais aujourd'hui c'est pas le cas. " répondit-elle avant de se lever complètement, prise soudain d'un élan de motivation, pour se diriger vers la salle de bain et chercher dans les placards quelques comprimés pour faire passer son mal de tête. Elle revint après en avoir avalé quelques un, avec un équilibre relatif, luttant un peu pour marcher. " On fait une partie de fifa ? J'te fais à manger si tu gagnes. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 21:16

Ils étaient comme deux vieux, deux vieux cons en plus de ça, qui n'arrivaient pas à se lever du lit. Ni l'un, ni l'autre voulait faire la moindre concession pour améliorer un peu la journée de merde qu'ils allaient sans nul doute passer, ils étaient cons jusqu'au bout. C'était ce que Jett savait mieux le faire, être con, alors lorsqu'il avait en plus la gueule de bois et très certainement encore des restes d'alcool de la veille, il battait tous les records et devenait le plus gros des abrutis. Harlow semblait vouloir rivaliser et ne voulait pas non plus se lever, la journée s'annonçait longue. Je sais que t'es déçu de pas t'être réveillé à côté d'une blonde complètement niaise qui te sucera après t'avoir servi le café... mais aujourd'hui c'est pas le cas et c'était d'ailleurs fort dommage, il aurait donné n'importe quoi pour voir une blondasse le sucer comme Harlow le disait si bien, au lieu d'essayer de batailler avec elle pour avoir quelque chose à manger. il arqua un sourcil en la voyant se lever. avait-elle changé d'avis? il suivit son amie du regard, plus précisément son postérieur seulement couvert d'une culotte avant qu'elle ne disparaisse dans la salle de bain pour revenir quelques minutes plus tard. on fait une partie de Fifa ? J'te fais à manger si tu gagnes. voilà de quoi attirer son attention, elle avait tapé dans le mille! Jett haussa les épaules avant d'acquiescer si ça peut t'faire plaisir. répondit-il d'un air nonchalant. Il posa son regard sur son écran plasma, puis sur la console juste en dessous. le moment était venu pour lui de se lever pour l'allumer et, étrangement sans se plaindre, il se traîna jusqu'au bout de son lit pour appuyer sur le bouton de la télévision puis de la ps3. il revint sur sa position initiale, Harlow vint à ses cotés, alors que le jeu se lançait. grosse pute. une manette traversa la pièce. harlow avait gagné. petite conne. Jett était vexé et il n'allait sûrement pas faire à manger, encore moins pour une fille. il la regarda, et avant même qu'elle ne puisse l'ouvrir pour vanter ses talents sur Fifa, il se rua littéralement sur elle pour mettre sa main sur sa bouche, empêchant toute vantardise de la part de son amie. elle dormait chez lui, réclamait à manger et en plus, elle le battait à Fifa, c'en était trop pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 21:49

La partie de Fifa s'était révélée convaincante. Jett s'était presque immédiatement levé pour allumer la console et ils avaient donc commencé une partie, Harlow bien déterminée à ne pas perdre, non seulement parce qu'elle ne voulait pas lui faire à manger et en plus parce que l'idée de perdre l'énervait au plus haut point. Sa tenacité fût apparemment récompensée, à moins que ce ne soit que le hasard, mais lorsque la partie se termina, son équipe avait gagné. La réaction de Jett ne se fit pas attendre. Insulte. Manette qui atterie à l'autre bout de la pièce, Harlow n'eut même pas le temps d'exprimer sa joie, elle fut couper par la réaction colérique (et un peu abusive) de Jett qui, d'un coup, se tourna vers elle pour la faire taire. Surprise, elle manqua de perdre son équilibre et se retint au bras de Jett, dont la main venait de se poser sur ses lèvres. Il n'avait apparemment pas envie de l'entendre dire quoi que ce soit. En fait à ce moment actuel, elle avait plus envie de rire que de se vanter; elle trouvait sa réaction surdimensionnée. Harlow essaya de prononcer quelques mots, mais ils sonnèrent comme un meumeument incompréhensible. Elle s'écarta pour pouvoir retrouver la parole et ne put retenir un rire amusé mais discret ' C'est bon, Jett. C'est qu'un jeu. ' dit-elle. Bon, elle n'était pas la mieux placée pour lui dire ça puisque si elle avait perdu elle aurait eu le même type de réaction que lui, à quelques détails près. Elle était aussi mauvaise perdante que lui, mais on lui disait toujours que ce n'était qu'un jeu alors... Elle le répétait tout naturellement à Jett, dans l'espoir qu'il se calme. Prise d'un élan de tendresse, et sans doute également de compassion, elle s'approcha de lui à son tour pour l'enlacer, passant ses bras autour de sa nuque. " C'est gentil de m'avoir laissé gagner. Je vais te ramener un truc à manger. " dit-elle sans trop y croire, parce qu'il ne l'avait pas du tout laisser gagner mais bon, ça pourrait peut-être le réconforter qu'ils décident que c'était le cas. Elle s'écarta pour se lever et sortir de la chambre, rejoindre la cuisine et chercher quelque chose à lui ramener. Elle ouvrit différents placards, le frigo, et puis finalement, elle fit avec ce qu'il y avait, elle lui prépara rapidement un sandwich avant de revenir. Rien que l'odeur de la nourriture lui retournait le ventre et elle ignorait comment il faisait pour vouloir avaler quoi que ce soit. ' Tada. Bon appétit. ' elle le lui donna et s'installa à nouveau sur le lit, tirant la couverture sur elle pour s'enrouler dedans. ' Tu me fais un massage après ? J'ai mal partouuuuut. '
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 22:40

il avait perdu. lui, Jett Palmer, venait de perdre, de prendre sa branlée à Fifa, jeu sur lequel il avait l'habitude de passer des journées avec son frère Loomie, il ne devait pas perdre et encore moins face à une fille. c'était honteux, il venait de perdre toute crédibilité, heureusement qu'ils n'étaient que tous les deux et que personne n'était là, son frère aurait certainement été pris d'un fou rire de vingt minutes s'il avait été avec eux à ce moment là, en voyant Jett se faire tout simplement laminer par Harlow, à Fifa. il était profondément dégoûté, et même un peu vexé, lui qui se pensait fort, c'était raté, elle venait de lui prouver le contraire en le battant. Il était pourtant si sûr de lui. tout ses espoirs de se faire servir venaient de s'envoler, ils avaient parié et il était maintenant certain qu'elle n'allait pas lui faire à manger. il s'était jeté sur elle pour la faire taire en mettant sa main sur sa bouche, presque violent et elle s'était agrippée à son bras pour ne pas basculer en arrière. elle se dégagea finalement en lui faisant remarquer, au cas où il ne l'avait pas encore compris, que Fifa n'était qu'un jeu. il haussa les épaules, jeu ou pas, il était vexé d'avoir perdu. Elle s'approcha pour l'enlacer finalement, et il se calma. Étonné par sa réaction, il se voyait déjà rabaissé plus bas que terre et à la place, elle fut prise d'un élan de tendresse, pire, elle le remercia de l'avoir laissé gagner. chose qu'il n'avait pas faite, jamais il ne l'aurait laissé gagner. Jett plissa les yeux, sans trop comprendre pourquoi elle faisait preuve de tant de gentillesse d'un coup. Il resta silencieux, dans l'incompréhension la plus totale et elle se leva pour revenir quelques minutes plus tard avec un sandwich. t'es bonne à marier. dit-il, sous-entendant un remerciement. T'as craché dedans ? il avait, vraiment, vraiment, du mal à croire qu'elle venait de faire ça sans prévoir de sale coup derrière. Sans attendre de réponse, Jett engouffra le sandwich dans sa bouche comme s'il n'avait pas mangé depuis trois jours, affamé. mouais, s'tu veux. répondit-il à la demande de massage de son amie. il pouvait bien lui faire ça, elle lui avait préparé quelque chose à manger alors qu'il venait de perdre à Fifa, si tout ce qu'elle réclamait était un massage, Jett n'allait pas être trop con pour une fois et allait s'exécuter. j'voulais te demander, c'est qui ce blédard avec qui tu traînes ? tu sais qu'il fait la manche devant l'ivy's? dit-il entre deux bouchées, soucieux des fréquentations de son amie, il n'aimait pas la savoir avec ce type et lui faisait clairement savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 23:14

Elle ignorait elle-même ce qui l'avait poussé à tant de gentillesse, peut-être l'espoir d'obtenir un peu de gentillesse de sa part en retour tout simplement, et un massage par la même occasion, parce que oui, ce massage, elle en avait rêvé pendant les peu d'heures pendant lesquelles elle avait dormi. Harlow était courbaturée de partout, elle avait pu le sentir en se levant, ses jambes lui faisaient mal, ainsi que son dos... C'était souvent le cas les lendemains de soirée, elle avait souvent tendance à faire n'importe quoi, à tomber, foncer dans les gens, voire parfois à se battre.
Jett sembla apprécier son élan de gentillesse et bien qu'il parût un peu surpris (limite méfiant) il accepta le sandwich et l'engloutit en quelques secondes. Enroulée dans la couette, Harlow se laissa tomber sur le lit, tournée vers Jett, l'observant déguster le sandwich qu'elle lui avait préparé. Non elle n'avait pas craché dedans, mais sa question la fit légèrement rire, elle n'avait pas mis de piment fort, elle n'avait pas craché ni même mit quoi que ce soit de dégueulasse pour se venger, elle avait simplement fait un sandwich, jugeant que le battre à Fifa était une défaite déjà bien assez cuisante et indignante pour lui. Elle n'avait pas eu envie d'en rajouter une couche. Pour cette fois du moins.
La remarque suivante de Jett l'étonna un peu cependant. Même plus que ça. Harlow fut intriguer de l'entendre parler de Vinnie, car oui, elle savait que c'était de lui qu'il parlait, elle ne voyait pas de qui d'autre il pouvait s'agir. Elle n'apprécia pas trop la façon dont il parla de lui, Vinnie était un garçon tout à fait respectable, il n'avait juste pas été aussi chanceux qu'eux, et peut-être faisait-il la manche (ce qu'elle niait en bloc), ça ne le rendait pas moins humain et elle l'appréciait pour ce qu'il était. Il n'avait jamais été désagréable avec elle, méfiant, mais jamais méchant et elle l'aimait bien à force. Elle lui trouvait quelque chose d'attachant. Il était loin d'être idiot, et ce qu'il vivait, bien qu'ils n'en parlaient pas, le rendait beaucoup plus intéressants que certaines personnes banales. " Sérieux Jett ? Blédard ? Sois pas aussi condescendant. C'est pas parce qu'il 'fait la manche' comme tu dis, que tu peux le prendre de haut. C'est un mec très bien, il est gentil. Et c'est pas la moitié d'un con si tu veux savoir. " expliqua-t-elle, la joue posée contre le matelas du lit, le regard rivé sur lui. Elle se dégagea un peu de la couverture qui l'enroulait avant de le relancer " Tu me fais mon massage ? Je pourrais te le présenter si tu veux, peut-être que tu l'aimerais bien si tu le connaissais. Il skate super bien ! "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Dim 10 Nov - 23:41

trop facile, elle lui avait préparé un sandwich dans l'unique but d'en tirer un massage par la suite. maligne. Jett ne fit cependant aucune remarque et accepta ce qu'elle lui demandait. un massage n'était pas la pire chose qu'une fille pouvait lui demander de faire, c'était mieux que de faire à manger, il y avait un contact physique à travers un massage, et Harlow, même si elle était justement, Harlow, était surtout et avant tout une fille, qu'il allait masser, rien de désagréable en soit, alors il ne disait pas non. ça arrangeait tout le monde alors il n'allait pas broncher. Sandwich littéralement englouti, il se frotta les mains en levant les yeux au ciel alors qu'Harlow défendait son clochard de pote. quoi? blédard? t'aimes pas ce mot ? s'amusa t-il. taquin, il avait touché la corde sensible, elle semblait l'apprécier, lui porter de l'affection et Jett savait qu'elle avait tendance à aimer tout le monde à partir du moment que la personne n'était pas méchante envers elle. Elle donnait littéralement le bon dieu sans confession à n'importe qui, ce qui avait tendance à exaspérer le brun. d'accord, d'accord. alors, si c'est pas la moitié d'un con, la prochaine fois que tu le vois, tu peux lui dire de faire un tour par pôle emploi? au lieu de draguer une meuf qui vit dans le monde des pokémons rétorqua t-il de manière désinvolte. top. répondit-il alors qu'elle vantait les talents de skater de son ami. en même temps il a que ça à foutre de sa life, le mec. Jett s'approcha pour s'asseoir à coté d'elle et passer une main sur son dos, puis la deuxième. Il n'aimait pas la savoir avec un mec de la rue, c'était en plus assez dégradant pour son image. il ne voyait pas ce qu'elle pouvait lui trouver, il ne représentait pour lui qu'un déchet de la société qui essayant de se donner un genre, celui d'un skater rebelle. Harlow tombait peut-être dans le piège, mais Jett n'était pas dupe et pour lui, il traînait avec la brunette uniquement par intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 0:01

Oui Harlow était fondamentalement et profondément gentille. Elle avait beau avoir un caractère parfois difficile, elle avait beau être impulsive et parfois insupportable, son éducation l'avait toujours poussé à s'ouvrir aux gens. Ses parents, des personnes très biens, des citoyens lambdas sans histoire, lui avait toujours appris à ne pas juger les autres, parce qu'on ne savait jamais ce qu'ils avaient vécu, parce que pour quelqu'un comme Jett, qui avait toujours eu de l'argent, c'était facile de dire d'aller trouver un travail. Il ne savait pas ce que c'était de ne rien avoir, il ne savait même pas ce que c'était d'avoir un petit peu puisqu'il avait toujours tout eu.  Harlow n'était pas attirée par l'argent, pour elle, l'argent était plus un moyen qu'une fin, elle ne voyait pas l'intérêt d'avoir des milliers, elle préférait les petits plaisirs, les choses simples, elle n'avait jamais eu besoin de milliards pour être heureuse, elle se contentait de ce qu'elle avait, elle travaillait pour payer son loyer, elle mangeait convenablement chaque jour et pouvait s'habiller et s'acheter de temps en temps des livres ou partir en vacances. Elle se fichait d'avoir un sac hors de prix et elle se fichait que Vinnie n'ait pas d'argent. Il n'était pas moins un homme que Jett n'en était un. "Je sais ce que tu crois, Jett. Tu crois qu'il profite de moi et que je suis naïve. Sauf que non. Comment t'expliques qu'il m'ait jamais rien demandé ? Il m'a jamais demandé de l'aider, pas une pièce, même pas un petit centime, alors arrête. Tu sais rien du tout. T'es riche et t'as toujours tout eu, alors ne juge pas les gens qui n'ont rien. Tu sais pas ce que c'est. " déclara-t-elle avec conviction, déterminée à défendre le cas de Vinnie qui, en effet, ne lui avait jamais rien demandé. Sentant les mains de Jett dans son dos, elle ne put se retenir de sourire, perdant peut-être toute crédibilité. ' Continue c'est cool... Vraiment cool. Un peu plus fort même. Ahhh, oui. '
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 0:34

Jett avait un peu de mal à comprendre comment on pouvait se retrouver à la rue. pour lui, c'était bien trop facile de plaindre des types comme Vinnie, il n'avait rien, n'avait même peut-être jamais rien eu, mais rien ne l'empêchait de chercher un travail pour pouvoir vivre, plutôt que de quémander dans la rue. Il avait choisi la facilité et harlow ne le voyait pas, du moins elle ne voyait pas les choses comme Jett le voyait. pour lui, Vinnie était tout à fait en état de chercher de quoi gagner un peu de sous, il était jeune, et si en plus, il n'était pas con comme le prétendait son amie, alors il aurait dû le faire depuis longtemps, plutôt que de passer ses journées à skater et à faire le malin. Elle le défendait, et ça l'énervait. Il n'aimait pas qu'on le contredise, autant qu'il n'aimait pas qu'on lui dise non. ta gueule, mère teresa. répondit-il en levant les yeux au ciel. Il ne voulait pas débattre avec elle, elle semblait autant têtue que lui et la discussion allait très certainement mener nulle part, il restait sur ses positions, Harlow aussi, alors autant couper court à toute discussion. puis Jett n'était pas en forme pour débattre sur quoi que ce soit, il préférait se concentrer sur le massage qu'il lui faisait et il était sûr qu'elle préférait ça aussi. Il appuya sur certains endroits de son dos à la demande de la brune qui semblait apprécier le massage. Pour plus de confort, il s'installa à califourchon alors que ses mains descendaient le long de son dos. Cette proximité lui plaisait, un peu trop même. Harlow, sa petite Harlow qu'il appréciait tant, qu'il connaissait si bien, qu'il protégeait contre tous et même contre ceux qui ne lui voulait aucun mal, se révélait être une fille, une femme, et non plus juste sa pote de toujours avec qui il partageait des parties de Fifa. Il le remarquait juste là, maintenant, encore plus que les autres fois et soudainement, des idées peu catholiques se bousculaient dans son esprit. Presque naturellement, il glissa ses mains sous le t-shirt de son amie pour cette fois remonter jusqu'à ses épaules doucement. tu sors ce soir? silence brisé. Jett allait sans doute remettre ça, surtout s'il ne faisait rien de sa journée si ce n'est que masser Harlow, il allait sûrement appeler son frère et l'embarquer pour la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 1:06

Jett ne continua pas la conversation et c'était peut-être mieux puisque leurs avis différaient et que l'un comme l'autre n'était pas prêt à changer de poosition. Harlow était entêtée et très attachée aux principes qu'on lui avait inculqué. Elle ne prennait pas Vinnie en pitié, elle ne l'aidait pas, elle le considérait simplement comme n'importe qui. Un silence s'installa entre eux, le jeune homme avait pris place au dessus d'elle pour plus de facilité et Harlow appréciait ce moment passé. C'était bizarre de se dire qu'il s'agissait de Jett et ils n'avaient que très rarement été aussi proches physiquement. Mentalement oui, enfin, ils se connaissaient tellement qu'ils n'avaient parfois même pas besoin de se parler pour se comprendre, c'était étrange et plaisant à la fois, cette complicité qu'elle n'avait avec personne d'autre que lui. Il n'y avait qu'avec sa soeur avec qui elle avait un lien plus fort, sûrement, mais elle connaissait Jett depuis si longtemps qu'elle n'imaginait pas de ne plus le voir, il avait toujours été là pour elle, toujours présent, parfois agaçant mais toujours avenant, toujours prêt à la protéger et elle avait toujours aimé cette relation privilégiée avec lui. D'autant plus qu'il n'était pas du genre à vraiment s'attacher à une fille, plus à les enchaîner, à les prendre et à les jeter, et elle s'estimait chanceuse de réellement le connaître. En tout cas, elle n'aurait jamais pensé apprécier autant un contact avec lui, ce type de contact en tout cas, ce n'était pas un câlin anodin, il la massait, c'était de la vraie sensation, c'était ses mains, contre sa peau, et oui, ça lui faisait bizarre, plutôt dans le bon sens d'ailleurs. Il finit par briser le silence, lui demandant si elle sortait ce soir et elle réfléchit quelques instants. A vrai dire, elle n'en avait aucune idée, peut-être sortirait-elle oui, peut-être pas, il faudrait qu'elle voit, peut-être sa soeur avait-elle prévue quelque chose ? Peut-être pourrait-elle la motiver à sortir un peu. ' Je sais pas encore, je travaille demain. Mais s'il y a un truc cool de prévu, peut-être. ' elle ferma les yeux pour se concentrer sur le massage et le savourer un peu plus, elle avait senti les mains de Jett passait sous son t-shirt mais elle ne lui en tint psa rigueur, pour l'instant du moins. ' toi oui, j'imagine? faut que tu rattrapes cette nuit ennuyeuse passée avec moi. ' elle esquissa un léger sourire, les yeux toujours clos et ses mains posées sous sa tête. ' si j'avais su que tu massais aussi bien, je t'aurais demandé ça il y a looooooooongtemps. '
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 11:23

harlow rayner, c'était sa pote de toujours, la fille qu'il n'avait jamais voulu sauter, ou si l'idée venait à surgir dans son esprit si elle avait la merveilleuse idée de ne porter que des sous-vêtements devant lui, il pensait à sa grand-mère et soudainement, toutes ces pensées peu catholiques s'envolaient. c'était une méthode qu'il avait adopté avec les filles qu'il n'avait pas le droit de toucher et ça fonctionnait d'ailleurs plutôt bien. il devait souvent y faire appel quand harlow était peu vêtue. elle ne semblait pas penser aux hormones de jett qui, malgré sa bonne volonté, s'emballaient à la vue d'un petit cul, même si c'était celui d'harlow. actuellement, il ne pensait pas à sa grand-mère alors qu'il la massait, bon ou mauvais signe ? en tout cas, c'était agréable et il espérait qu'elle appréciait autant que lui appréciait la masser. il lui avait demandé si elle sortait dans le but de briser le silence qui s'était installé et qui aurait été pesant si aucun des deux ne parlaient. il ne l'aurait pas été à un autre moment, surtout entre eux qui se connaissaient depuis bien trop longtemps pour ressentir une gêne pendant un blanc, seulement, vu la situation, la gêne aurait peut-être été ressentie, ou pas, mais jett préférait être sûr alors il l'avait ouvert. moi ? peut-être. sûrement même. j'vais demander à loomis, histoire de le sauver de sa bien-aimée. il esquissa un sourire. son pauvre cadet avait été marié de force avec une femme qu'il n'aimait pas. jett se voyait bien chanceux de pouvoir baiser toute l'angleterre ! t'emballe pas. c'est arrivé une fois, mais ça n'arrivera plus. jamais. dit-il en appuyant sur ses épaules. elle semblait prendre ses aises. jett se devait de poser des limites au risque de la voir quémander un massage par semaine, chose qu'il n'était pas prêt à lui apporter, ni même pour un pauvre sandwich. c'était agréable certes, mais il ne voulait pas se reconvertir en masseur professionnel. don ou pas, il préférait qu'on le masse évidemment. ses mains descendirent le long de sa colonne, appuyant sur certains endroits où il pouvait sentir des noeuds. silence. c'était agréable et gênant à la fois, parce qu'il ne pensait pas à sa grand-mère, parce que c'était harlow, parce qu'il appréciait cette proximité. perplexe, c'était le mot. il ne savait pas ce qu'elle avait en tête à ce moment précis, si ses pensées divaguaient autant que les siennes, si elle trouvait ça bizarre mais n'osait pas le dire ou si tout simplement elle ne voyait pas le mal à se faire masser par jett et ne pensait à rien de tout ça. il se pencha au dessus du visage de son amie, elle avait les yeux clos et il esquissa un sourire avant de déposer un baiser sur sa joue. fini. il bascula sur le coté pour s'allonger lui aussi, la distance les séparant toujours minime.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 14:13

Ca ne la dérangeait pas de sortir deux soirs de suite, même trois. Elle se sentait fatiguée mais elle savait qu'elle serait vite requinquée, elle n'aurait qu'à faire une sieste avant de sortir, ou bien boire du vodka redbull, véritable remède miracle. Les mains de Jett ne la dérangeait pas; les yeux clos elle écoutait sa voix et ressentait avec une certaine intensité chacun de ses mouvements sur son dos, une sensation véritablement agréable. Elle faisait totalement abstraction du fait qu'il s'agissait de lui, Jett, son pote, son ami d'enfance, le type qu'elle connaissait depuis si longtemps, avec qui elle avait tout fait, ou presque. Il allait sortir avec son frère Loomis, celui était marié depuis peu, apparemment à une fille qu'il n'aimait pas. Harlow trouvait ça assez triste mais bon, c'était typiquement un problème de riches qu'elle ne connaitrait probablement jamais, ses parents ne la mariraient jamais de force avec quelqu'un et si toute fois elle rencontrait un jour quelqu'un qu'elle aimait réellement, elle n'était pas sûre de vouloir se marier. C'était trop de contrat, trop de papiers, trop de responsabilités et plus assez de libertés. L'amour se suffisait à lui-même, il n'avait pas besoin qu'on signe en bas d'une page pour l'officialiser. Elle sentit Jett se pencher au dessus d'elle et elle fut surprise lorsqu'il déposa un baiser sur sa joue avant de lui dire que le massage était terminé. Il prit alors place à ses côtés, conservant une certaine proximité et c'était un sentiment étrange, agréablement étrange en fait, parce qu'elle n'était pas habituée à ce type de choses avec lui. Jett Palmer. Elle rouvrit alors les yeux pour le regarder et sourit légèrement, plutôt contente de s'être réveillée là avec lui et pas avec un parfait inconnu comme ça avait déjà pu lui arriver. Le silence régna à nouveau entre eux pendant un moment, elle se plaisait à être là juste avec lui, à ne rien faire, à ne rien dire... Comme s'ils n'avaient pas besoin de ça, que leur seule présence se suffisait, mais ce n'était pas comme avec un autre, ce n'était pas comme avec les mecs avec qui elle avait pu sortir, ceux qu'elle avait pu aimer, Jett avait toujours été là à la différence des autres. ' Il ne l'aime pas du tout alors.. ? Cette fille ? " souffla-t-elle doucement, parlant toujours de Loomis, de son mariage, de cet arrangement. ' Ils vont faire la même chose pour toi ? Te trouver une fille riche.. ? ' lui demanda-t-elle alors en se redressant un peu, s'accoudant au matelas, appuyant sa joue contre sa main. De toutes les filles avec qui elle avait pu voir Jett, elle n'en avait aimé aucune... Aucune n'avait jamais été assez bien, assez belle, assez intelligente, elle ne le voyait avec personne, peut-être parce qu'inconsciemment elle craignait que s'il en aimait vraiment une alors elle ne serait plus très importante à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 14:59

la relation que jett entretenait avec son frère était unique. ils étaient frères, meilleurs amis et il le considérait comme l'une des rares personnes en qui il pouvait accorder sa confiance, avec qui il pouvait autant parler de filles que de choses sérieuses. harlow occupait aussi une place importante dans sa vie mais c'était totalement différent. il n'allait pas lui parler de la dernière fille qu'il avait en vue et il n'attendait pas qu'elle le fasse de son coté avec ses conquêtes. il ne voulait rien savoir. surtout pas ça. la simple pensée de la voir avec un abruti qui se jouait d'elle parce que pour lui, c'était ça, le mettait hors de lui. possessif, c'était le mot. il ne voulait pas qu'on l'approche, qu'on lui fasse du mal encore moins alors il préférait éviter le sujet sensible. ils avaient arrêté d'en parler, la discussion finissait de toute façon en fiasco, autant elle que lui, avait du mal à accepter les conquêtes de l'autre alors le meilleur moyen était de ne pas y faire allusion. même vinnie qui ne semblait pas vouloir harlow de cette manière énervait jett, et puis son coté clochard n'arrangeait rien. alors qu'il s'était allongé à ses cotés, une faible distance les séparant, elle posa le sujet loomis sur la table. loomis marié à une fille qu'il n'aimait pas et qu'il n'aimerait certainement jamais. ils ne ne se connaissaient pas et pourtant, ils vivaient sous le même toit. pas vraiment non. il haussa les épaules. c'était comme ça, leur père avait parlé alors il avait dû s'exécuter comme un bon fils soumis qu'il se devait être. jett aurait probablement fait la même chose si palmer père lui avait imposé une fille, il se serait marié avec elle, habiterait avec elle, le tout sans broncher. c'est con mais c'est comme ça, ça aurait servi à rien de luter de toute façon. en effet, lutter n'aurait pas servi à grand chose, peut-être à s'attirer les foudres de la famille uniquement, mais le mariage aurait quand même eu lieu alors loomis s'était résigné à épouser ayleen contre sa volonté. moi ? non, j'suis un cas désespéré, ils vont me mettre sous tutelle plutôt. plaisanta t-il. en effet, ses parents avaient très vite remarqué qu'ils n'allaient rien pouvoir tirer de leur fils, bien trop con et buté pour endosser le costume du mari parfait. l'échec de la famille peut-être ? en tout cas, ni son père, ni sa mère ne lui avait parlé d'une quelconque union et il doutait fortement qu'ils allaient un jour lui en parler. ils avaient fait leur job avec loomis, pas la peine de le faire avec jett qui de toute façon ne leur aurait causé que des emmerdes. ils avaient marié loomis à une riche héritière, tout avait été fait pour unir deux familles pour le bien de chacune. c'toi, ma fille riche. dit-il en tournant la tête vers elle en esquissant un sourire. il ne se voyait pas marié, ni même casé. il ne voulait pas tomber amoureux, s'attacher puis finalement se détruire, alors il choisissait la facilité en passant par tous les plumards de londres sans attacher la moindre importance à tout ça. viens avec loomis et moi ce soir, si on sort. proposa t-il alors. et puis il était toujours plus rassuré de la savoir avec lui plutôt que dans un bar peuplé par des mâles autant en chaleur que lui pouvait l'être quand il mettait un pied hors de chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 16:14

Elle posa ses yeux verts sur lui, détaillant son visage et chacun de ses traits qu'elle connaissait par coeur et pourtant, elle ne les voyait que très rarement d'aussi près. Harlow Rayner ne put s'empêcher de rire légèrement lorsqu'il lui dit que ses parents feraient mieux de lui trouver un tuteur qu'une femme, ce n'était pas faux en effet, elle imaginait mal Jett avec une femme et des enfants, une vie posée comme celle de son frère à présent, calme, avec moins de sortie et.. plus de routine. Jett semblait totalement satisfait de sa vie de débauche, il profitait pleinement et personne ne pouvait réellement le blâmer pour ça, il ne faisait de mal à personne, peut-être à ses parents, peut-être aux filles qui tombaient dans ses filets, peut-être aux mecs avec qui il lui arrivait d'avoir des altercations après quelques verres, mais ce n'était pas grand chose... Il avait au moins le mérite de vivre la vie qu'il voulait, ce qui n'était pas donné à tout le monde. Harlow elle, était également assez satisfaite, même si sentimentalement sa vie était un véritable bordel, surtout depuis son histoire avec Teddy. ' c'toi ma fille riche ' dit-il alors, et elle fut légèrement surprise, presque flattée ' ta gueule, je suis loin d'être riche, mais peut-être que si ça avait été le cas tes parents nous auraient marié, depuis le temps. ' elle sourit et se tourna pour se mettre sur le dos, s'imaginant alors... marié à Jett. C'était improbable, ils finiraient sans doute par se taper dessus, ou même par se tuer à force. Et puis il lui proposa de venir avec lui et son frère ce soir, sortir avec eux, les frères Palmer. Elle ne portait pas trop Loomis dans son coeur en fait, enfin, elle n'avait rien contre lui, elle le trouvait tout à fait sympathique mais lorsqu'ils se voyaient ils passaient plus de temps à s'envoyer des piques qu'autre chose.. ' mhh, moué je sais pas, ça dépend où vous allez. je verrais avec kamryne, peut-être qu'elle voudra sortir aussi. ' répondit-elle à sa proposition, mais elle savait qu'il y avait de fortes chances pour qu'elle le rejoigne s'il lui proposait de sortir ce soir, elle n'aimait pas tellement rester chez elle, surtout si elle avait l'occasion d'aller boire un verre, ou plus. ' j'suis crevée putain, ça m'a tué ton massage en fait... dodoooo. ' et elle s'approcha pour se blottir contre lui, profitant de cette proximité ambiante pour cacher son visage dans son cou et s'installer pour une petite sieste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 16:49

harlow n'était pas issue d'une famille influente, elle ne roulait pas sur l'or et pourtant, les parents de jett semblaient l'apprécier assez pour ne pas reprocher à leur fils de passer du temps avec elle. elle avait passé de longues journées chez eux lorsque jett vivait encore sous le toit familial et tout s'était toujours très bien passé. la mère de jett avait d'ailleurs confié plusieurs fois à ce dernier qu'elle semblait être une fille bien et posée. elle avait de toute façon été l'une des rares filles qu'il avait invité à passer du temps chez lui, les autres se contentaient de passer la nuit pour repartir au petit matin. harlow, c'était différent. elle avait dîné plusieurs fois avec eux, pour finalement rester dormir sans aucune ambiguïté, parce qu'ils étaient jeunes à l'époque et même maintenant, ils continuaient sur cette lancée. c'était beaucoup plus simple pour elle autant que pour lui, il ne valait mieux pas commencer à divaguer. il se l'interdisait. leur amitié était bien trop précieuse pour ça et même si la tentation se présentait parfois comme quand elle réclamait un massage, il ne cédait pas, se forçant à voir harlow comme son amie d'enfance avec qui jamais rien ne devait se passer. peut-être, sûrement même. heureusement que t'es fauchée, alors. taquin. en effet, il ne se voyait pas marié à harlow, trop improbable pour même y penser et au final, il était plutôt content de la situation financière de son amie. elle semblait hésiter quant à sa proposition de sortir avec lui et son frère. il savait que ces deux là n'étaient pas les meilleurs amis du monde, leurs discussions étaient principalement rythmées par des vannes et il trouvait ça assez amusant, souvent aux premières loges. comme tu veux. répondit-il en haussant les épaules. harlow, apparemment fatiguée, s'approcha pour se blottir contre lui presque naturellement. les câlins, la limite qu'ils s'imposaient parce que ça n'avait rien d'ambigu, du moins jusqu'à un certain stade. il passa ses bras autour d'elle et sans trop de gêne, dépassa le fameux stade en glissant sa main sous son t-shirt, dans le bas de son dos. étrangement, jett se sentait pousser des ailes, pris d'un élan de confiance qu'il n'avait pas l'habitude de faire preuve lorsqu'il était avec harlow, tout simplement parce qu'il n'en n'avait pas besoin et que le but n'était pas de la mettre dans son lit, bien qu'elle y était déjà. petite joueuse. et après tu m'dis que tu veux sortir ce soir ? en effet, elle venait de lui dire qu'elle allait possiblement sortir dans la soirée, pour finalement venir contre lui en faisant part de sa fatigue extrême. jett, toujours motivé, était certain de pointer le bout de son nez dehors ce soir, bar, boîte, peu importe, il ne voulait pas rester chez lui, et il savait que son frère allait sans aucun doute le suivre. ou, j'peux faire une soirée, ici. proposa t-il en se redressant légèrement pour la regarder. il voulait éviter être seul, alors s'il ne sortait pas, il pouvait toujours inviter un peu de monde chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 17:21

Heureusement qu'elle était fauchée oui, si elle adorait Jett et passer du temps avec lui, elle se voyait mal vivre sous le même toit, et puis ce serait trop étrange. Mariée. En plus avec lui. C'était le burnout assuré, ils finiraient sans doute par se détruire ou par détruire leur appartemment. Ils avaient tendance à se tirer plus vers le bas que vers le haut, une telle union ne pourrait qu'être un véritable chaos. C'était peut-être pour ça qu'ils n'avaient jamais dépassé les limites tous les deux. Harlow s'était toujours interdit quoi que ce soit avec Jett, et pourtant, elle l'avait toujours trouvé très beau et très attirant, mais il représentait un terrain miné et elle ne se pardonnerait sans doute jamais de tout avoir foutu en l'air pour une simple pulsion sexuelle. D'un autre côté, elle s'était déjà dit que peut-être cela ne changerait-il rien, mais elle se voyait très mal se réveiller après une nuit avec lui et reprendre tout comme si de rien était, c'était totalement impossible. Et pourtant, paradoxalement, cette proximité actuelle avec lui lui plaisait parce qu'elle se sentait privilégiée et aucune autre fille ne pouvait lui enlever ça. Toujours contre lui, elle l'entoura de ses bras et elle hocha brièvement la tête lorsqu'il proposa de faire une soirée chez lui, plutôt, et elle trouvait que c'était une assez bonne option. Elle avait la flemme oui, mais elle préférait aller à une soirée chez lui que de sortir dans un bar, encore.. Deux soirs de suite la même chose, ça avait tendance à l'ennuyer. ' Oh oui, fait un truc ici, ce serait mieux. J'pourrais dire à ton frère que je t'ai battu à Fifa?' elle leva la tête vers lui avant de lui offrir un magnifique sourire. Bon, oui, il fallait bien qu'elle le taquine un peu sur le sujet, il avait perdu à Fifa face à elle et il était nécessaire qu'elle le lui rappelle et qu'elle s'en vante un petit peu, après tout, ça n'était peut-être encore JAMAIS arrivé avant, c'était un jour à marquer dans les annales, véritable bénédiction du ciel et forcément, elle ne pouvait cacher sa fierté plus longtemps. ' D'ailleurs si tu me retraites une fois de grosse pute, j'te castre. Compris ? ' le menaça-t-elle sans trop de crédibilité, plissant cependant les yeux pour se donner un air sévère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 17:54

le bizarre se transformait en agréable, la proximité dont ils faisaient preuve ne le gênait plus, comme s'il y avait toujours été habitué, jett prenait très rapidement ses aises, peut-être même trop rapidement. harlow ne semblait pas en tenir rigueur pour le moment, le laissant passer sa main librement sous son t-shirt, geste anodin d'apparence, pourtant calculé par le jeune palmer qui n'avait pas ces petits gestes envers les filles par pur hasard ou sympathie. c'était bien pour arriver à un but précis et de manière générale, son petit manège fonctionnait plutôt bien. là, c'était harlow. il avait de fortes chances de se casser la gueule. lui-même ne savait pas trop dans quoi il s'embarquait, ce qu'il était entrain de tenter, si c'était bien raisonnable, s'il ne devrait plutôt pas s'écarter pour éviter toute envie. non. il resta là, proche. harlow semblait emballée à l'idée d'une soirée chez lui et, mauvaise idée, remettait sur la table le sujet sensible, le sujet fifa. il lui pinça la hanche en fronçant les sourcils. ta gueule. jamais, ô grand jamais il ne devait révéler à qui que ce soit qu'elle l'avait battu à fifa. si tu parles, j'te tue. au moins, c'était clair. elle le suivit alors sur le chemin des menaces en lui précisant que s'il osait l'insulter de pute une fois de plus, elle le privait de ses bijoux de famille. il haussa les sourcils, étonné par tant de violence de sa part d'un coup. de ? grosse pute ? t'aimes pas ce mot ? répéta t-il en levant les yeux au ciel. il l'attira contre lui avec l'aide de sa main sagement glissée dans son dos, brisant alors la faible distance installée entre eux. jett était de plus en plus décidé à tenter son amie, à voir où était sa limite, voir si elle saurait résister aussi, voir s'ils pouvaient franchir ce qu'ils n'avaient jamais osé franchir avant. un jeu, peut-être. juste pour voir. et puis c'était aussi plaisant, parce qu'elle était jolie et attirante, et puis aussi parce qu'elle portait que très peu de vêtements. rien n'aidait vraiment jett à passer au dessus de ça, à croire même qu'elle l'avait fait exprès. en tout cas, il allait être très bientôt fixé sur ce qu'harlow voulait. ça avait un coté amusant, un coté interdit qu'on avait tellement envie de braver, parce que jamais il n'aurait pensé un jour avoir envie de cette fille qu'il connaissait depuis l'enfance, c'était presque excitant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 18:54

Harlow Rayner et Jett Palmer, une amitié intemporelle oui, certains d'ailleurs n'y croyaient pas trop, on leur avait souvent demandé, plus jeunes, s'ils étaient ensemble ou s'ils s'étaient déjà passés quelque chose entre eux. Ce n'était pas le cas. Rien du tout. Pas même un baiser, jamais. A part peut-être pour des jeux débiles, mais jamais rien de sérieux, jamais rien de réellement calculé. Et puis là, elle ne savait pas trop où ça allait, elle essayait de ne pas se poser de questions, elle n'aimait pas trop réfléchir, elle était plus du genre à foncer tête baissée, à faire n'importe quoi sans trop penser aux conséquences, mais là, les enjeux étaient peut-être trop important pour se lancer ? Jett n'était pas n'importe qui.
Elle sursauta lorsqu'il la pinça au niveau des hanches, elle ne put retenir un rire, plutôt amusée par tout ça, et elle passa ses bras autour de sa nuque alros qu'il la tirait contre lui. ' bah ça peut convenir aux autres meufs mais pas à moi donc non j'aime pas ' répondit-elle à sa question quant à l'usage de l'expression "grosse pute" qu'elle avait retenu et trouvé légèrement excessive et inappropriée pour la situation. Elle ne lui en voulait pas cependant, elle savait que ça avait été dans la colère et qu'il ne le pensait pas. La main de Jett était toujours dans son dos, mais cette fois elle était plus que jamais proche de lui, coincée entre ses bras, et c'était à la fois étrange et plaisant, excitant et effrayant, et elle se demandait s'il comptait faire quelque chose, s'il oserait ou non, et si c'était le cas, elle se demandait également ce qu'elle allait devoir faire, elle... Elle le connaissait joueur et elle se demandait s'il n'était pas entrain de la tester un peu et dans cette mesure là, elle n'avait pas envie d'être la première à faillir, elle ne voulait pas lui succomber, comme toutes les autres et pourtant, il la tenait chaque seconde un peu plus. Ses mains descendirent lentement pour reprendre place autour de la taille de jeune homme, saisissant doucement le tissus de son t-shirt, s'y accrochant. Dans le fond, elle se disait qu'il n'oserait rien faire, que si ça avait été le cas, il aurait probablement déjà tenté depuis longtemps... Joueuse alors, elle releva la tête vers lui pour le regarder, plongeant son regard dans le sien. Elle laissa sa jambe remonter le long de celle du jeune homme et avant qu'il n'ait pu faire quoi que ce soit, elle l'avait poussé sur le dos et pris place au dessus de lui. C'était son tour alors, de se retrouver à califourchon penchée au dessus de lui, et elle affichait un léger sourire, ses mains remontant doucement le long de son ventre. Il avait voulu jouer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 19:24

grosse pute : à éviter. entendu. il allait sauter sur la première occasion de l'appeler ainsi, s'il pouvait l'énerver il était preneur et maintenant qu'il savait qu'elle n'aimait pas trop qu'il l'insulte ainsi, il n'allait pas se gêner pour le faire. sans jamais le penser évidemment, il était loin de penser qu'harlow était une grosse pute, une fille facile qui disait oui à n'importe qui, il ne la voyait pas comme ça. au fond, il n'en savait trop rien et il ne voulait pas savoir ce qu'elle faisait, et encore moins avec qui elle le faisait. alors il préférait se dire qu'harlow ne couchait pas avec n'importe qui, dans l'idéal, qu'elle ne couchait avec personne. jett avait rompu la distance qui les séparait en l'attirant contre lui. elle n'avait opposé aucune résistance, au contraire, elle avait passé ses bras autour de son cou et il fut agréablement étonné par le geste. finalement, elle ne le repoussait pas et c'était assez étrange. encore une fois et malgré ce qu'il avait entendu, il était persuadé qu'elle ne couchait pas avec n'importe qui, alors la voir se rapprocher de lui lui faisait bizarre, il ne savait pas trop comment le prendre. les choses ne s'arrêtaient pas là, et sans attendre trop longtemps, elle le poussa légèrement pour pouvoir venir s'installer au dessus de lui. dominatrice ? encore un trait qu'il ne lui connaissait pas. elle ne l'avait jamais trop été avec lui, du moins pas de cette manière et il ne savait pas s'il devait être content ou non. il découvrait une nouvelle harlow bien sûre d'elle, il l'avait peut-être un peu sous-estimé, persuadé qu'elle allait le repousser alors qu'il tentant un rapprochement. bien au contraire, elle entrait dans son jeu et prenait même les devants. que faire ? il était coincé. il ne pouvait plus faire demi-tour, il se retrouvait piéger à son propre jeu, il avait voulu la tester, jouer avec le feu et les rôles s'inversaient. les mains de son amie remontaient le long de son ventre, alors que la sienne restait dans le bas de son dos sans trop s'aventurer ailleurs. l'air con. c'était exactement ça, il ne savait pas quoi faire, s'il devait continuer, tout arrêter. alors il ne bougea pas, il la regardait. j'commence à avoir faim... tu m'fais un autre sandwich ? demanda t-il en esquissant un faible sourire. il brisa encore une fois le silence qui s'était installé, croisant alors les doigts pour qu'elle se lève et aille lui faire un sandwich. elle était entrée dans son jeu, lui qui pensait qu'elle allait le repousser, elle prenait le dessus et semblait même prendre un certain plaisir. jett se retrouvait au final comme un con, hésitant, ne sachant quoi faire face à une harlow qui se révélait être dominatrice. jamais il n'aurait pensé passer le stade avec elle, il avait juste voulu jouer, s'amuser, la tester.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMINISTRATRICE
Posts : 437 : the stew.
ARRIVE(E) LE : 29/10/2013
études de journalisme + serveuse au emma's house / : 22 ans
célibataire

http://awkward-moment.1fr1.net/t30-youth-against-establishment

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: PLUS POUR L'INSTANT. 5/5
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 19:57

Mieux ne valait pas jouer avec Harlow Rayner, elle n'avait pas de limites et sa fierté la poussait souvent à faire n'importe quoi, juste pour prouver qu'elle en était capable, ça avait été le cas à l'instant avec Jett. Il avait voulu la tester, ou peut-être pas, mais elle l'avait pris au mot, ou plutôt, elle était entrée dans son jeu pour voir jusqu'à où, lui était prêt à aller avec elle. Elle savait qu'elle n'avait que deux possibilités différentes, soit il allait encore plus loin, soit il se défilait... Elle n'avait aucune préférence, continuer à jouer pourrait peut-être s'avérer drôle, enfin, ça l'amusait déjà un peu... Et s'il se défilait et bien, tant pis, mais ce serait peut-être préférable. Ils n'étaient jamais allés aussi loin tous les deux, il n'y avait jamais rien eu d'aussi charnel, d'aussi pleins d'alusions... Elle avait pris place au dessus de lui, ses mains descendant lentement le long de son torse et elle se plaisait à le tester et à voir si elle lui faisait de l'effet, elle n'en avait jamais eu l'occasion avant, en fait, elle n'avait jamais chercher réellement à lui plaire, ça n'avait jamais été le but. Et puis.. Jett brisa le silence pour lui demander un autre sandwich, lui lançant ainsi une invitation directe pour qu'elle s'écarte, la repoussant, presque subtilement en faisant mine de changer de sujet, mais elle n'était pas duppe. Tous les deux savaient très bien vers quoi ils allaient. Les mains de la brune s'arrêterent et elle l'observa quelques secondes avant de se mettre à sourire. Elle se pencha pour lui donner un baiser sur la joue, comme il l'avait fait avec elle, et elle s'écarta, plutôt fière d'avoir gagné cette nouvelle partie, cette fois pas à Fifa non, c'était un tout autre jeu. ' C'est qui le petit joueur là ? ' lança-t-elle avec nonchalance en reprenant place à ses côtés, mais cette fois ci, à une distance raisonnable et qui leur était beaucoup plus naturelle. ' J'crois que c'est à ton tour de me faire un truc à manger par contre. '
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 133 : sam
ARRIVE(E) LE : 09/11/2013
/ : 23
bicraveur d'sentiments

http://awkward-moment.1fr1.net/t41-la-javanaise

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: 3/4
MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   Lun 11 Nov - 20:26

elle lui semblait beaucoup plus attirante quand elle était dominatrice et qu'elle prenait les devants. cela dit, il ne pouvait pas se laisser aller avec elle. pas maintenant. pas après tout ce qu'ils avaient installé entre eux, cette amitié sincère, cette relation qu'un frère pouvait avoir avec sa soeur. elle ne l'était pas cependant, et il ne savait pas trop si c'était un avantage ou un inconvénient, surtout dans un moment comme celui-ci. il n'avait jamais trop cherché à la tester de cette manière là, l'idée ne lui était même jamais venue à l'esprit, encore moins celle de coucher avec elle. alors elle avait pris le dessus, répondant présente à son appel au jeu et jett ne savait plus où se mettre, presque frustré par ce qui était en train de se passer. il était partagé entre la folle envie de se jeter littéralement sur elle et celle d'être sage, parce que c'était harlow, et qu'elle n'était pas n'importe qui. finalement, il opta pour la deuxième option en lui demandant un sandwich. elle l'observa un instant avant de s'écarter en lui faisant fièrement remarquer que là, le petit joueur, c'était lui. il resta silencieux. perdant. on fait un truc à deux, alors. allez. dit-il en se redressant pour finalement se lever alors qu'elle lui répondit que c'était à son tour de lui faire à manger. pour la première fois de la journée, il quittait son lit. harlow fit la même chose et ils allèrent dans la cuisine pour trouver quelque chose à préparer. jett ouvrit un placard pour le refermer aussitôt, il était vide. puis un deuxième dans lequel un paquet de pâtes traînait. il l'attrapa, ainsi qu'une casserole dans laquelle il versa de l'eau. il alluma une des trois plaques chauffantes avant de poser la casserole dessus, il ne suffisait maintenant que d'attendre. il se tourna vers son amie et lui tendit le paquet de pâtes. tiens. j'ai rempli ma mission, tu mettras les pâtes dans l'eau. il ne lui laissait pas vraiment le choix. alors qu'il essayait tant bien que mal de chasser la situation précédente de son esprit, il s'alluma une cigarette. tu pourras apporter les restes à ton blédard de pote. mauvaise idée, mais trop tentant, jett n'avait pas s'empêcher de faire la remarque. si vinnie était bel et bien clochard, il ne mangeait pas tous les jours à sa faim, alors il faisait preuve d'un peu de bonté et surtout de moquerie, en proposant à harlow de lui apporter les restes des pâtes qu'ils étaient en train de cuisiner à son grand copain mendiant. il tira sur sa cigarette en passant une main dans ses cheveux décoiffés en esquissant un sourire, d'un coup beaucoup plus confiant que quelques minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)   

Revenir en haut Aller en bas
 

satan's having a party in my stomach, cunt (harlow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Poupée] Middie "Macaron Q-Tea Party" Octobre 2010
» Photos old vw crew night party 2009
» 16 Décembre 1773: Boston: la Tea Party
» Churros party .....
» Musique des fêtes et de party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT AWKWARD MOMENT ... ⚛ Welcome in Brighton :: WELCOME IN BRIGHTON CITY :: BEACHFRONT :: st james' street-