" La vie est un long fleuve tranquille... Lol, le mec qui a dit ça a pas du ramer longtemps... "Ce moment gênant où....♦ T'attends un SMS et tu te rends compte que c'est toi qui n'a pas répondu.♦ Ton père dis un mot en verlant devant tes amis.♦ T'écris quelque chose correctement, mais t'as quand même l'impression d'avoir fait une faute.♦ Tu fonces dans l'armoire et que tu ne te retrouve pas dans le monde de Narnia.♦ Tu sors de la douche et que tu réalises qu'il n'y a pas de serviette.♦ Tu réalises qu'il n'y a plus de papier toilette.♦ "Il" est en faite "elle".♦ Un mec a de plus gros seins que toi.♦ T'es le seul à rire de ta blague.♦ T'as quelque chose de drôle à dire mais le sujet de la conversation a déjà changé.♦ Quelqu'un est accusé d'une chose que t'as faite.♦ En lançant ton portable sur ton lit, il rebondit sur le mur, fait tomber un verre et tue ton chat.
On dit que la vie est belle, qu'elle est simple, mais bordel,ça aurait été beaucoup plus facile avec un mode d'emploi non ? Ça éviterait au moins d'avoir l'air con.
29/10/13 ● création du forum. 09/11/13 ● ouverture du forum. 01/12/13 installation de la deuxième version du forum.
THAT AWKARD MOMENT est la propriété de ses administrateurs. L'intégralité du design a été réalisée par leur soin.Merci de respecter leur travail et celui de leur membre. Toute copie sera signalée et sanctionnée.

aides-nous en faisant remonter le sujet du forum régulièrement ♥
► votes pour TAM toutes les deux heures sur les top-sites ♥
La loterie de Noël est arrivée, n'hésitez pas à acheter votre ticket, pleins de lots à gagner !
RENDEZ-VOUS ICI
TOP PARTENAIRES
Nous demandons un minimum de 5 lignes dans les posts ainsi qu'une orthographe convenable. Pour les pseudos, nous autorisons au maximum une initiale. Par soucis d'esthétisme.
harlow
ivo-leone
L'équipe de TAM vous souhaite la bienvenue ♥
N'oubliez pas de visiter notre tumblr : ici, nous tentons de le mettre à jour le plus régulièrement possible.
HERMES ET FOX ONT ETE ELUS MEMBRE DU MOIS ♥
life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)
le forum a revêtit sa deuxième version, nous espérons qu'elle vous plaira grandement !
des nouveautés sur le tumblr ! -> ici + DONNER VOTRE AVIS -> ici

Partagez | .
 

 life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Posts : 24 : MARLON TEIXEIRA
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
STRIP-TEASEUR / : VINGT-DEUX ANS
CELIBATARD


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: Et pour autre chose. ¬¬
MessageSujet: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Dim 10 Nov - 20:59

I'm just perfect.
Pas facile la vie que je menais. J’étais déréglé face aux gens qui étaient dans la routine du métro-boulot-dodo.  Ils menaient une vie normale, douce et tranquille. Rien à voir comparé à la mienne, plongé sous les projecteurs, les vêtements jetés au sol et l’alcool versé. Sans oublier une vie sexuelle bien remplie. Et j’ajoutais ainsi une autre journée rythmé par les shows et la chaleur oppressante qui puait la luxure que dégageaient les clients. C’était épuisant, au début, je pouvais le reconnaitre mais je m’y étais vite habitué. J’avais connu pire dans mes débuts. Les clients partaient, quelques-uns  cherchaient comme à leurs habitudes à me donner leurs numéros mais il suffisait que mon regard croise celui de Miguel pour qu’il s’en occupe alors que j’allais dans les coulisses pour me changer. Je savais comment allait se passer la fin de la soirée alors je devais me préparer. Je devais leurs faire voir de toutes les couleurs, comme à chaque fois. Je devais leurs faires plaisir. Pour les décontracter de cette journée et me détendre par la même occasion. Je choisissais une chanson que j’appréciais pour la sensualité qui s’y dégageait et après avoir enfilé mon costume de pompier, je la lançais, leurs laissant le temps de se placer avant de faire mon entrer en jeu. Je leurs lançais un regard mi amusé mi joueur avant de commencer à me mouvoir sur la chanson. Mon bassin se laissait entrer au rythme de la chanson, alternant dans des mouvements d’avant e arrière avec des mouvements latéraux. Je jouais avec eux, comme à mon habitude. Je m’approchais d’eux, reculais, m’amusant sur la scène qui était à moi. Je leurs offrait mon torse recouvert d’une pellicule de sueur alors que je retirais mes bretelles pour me mettre dos à eux et me pencher en avant, leurs laissant cette fois-ci un aperçu sur mes fesses. Continuais de me mouvoir sur la chanson sachant que j’aurais deux chansons pour les frustrer un maximum. Tout était dans le jeu puis c’était ma façon à moi de leurs dires que je les aimais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 30 : TYLER HOECHLIN
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
Videur / : 22 ans
Compliqué

http://awkward-moment.1fr1.net/t105-miguel-si-la-vie-est-une-chi

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Dim 10 Nov - 21:36

The best time is when
I'm with both of you.

Si ça n'avait pas été pour eux, jamais je n'aurais fait tout ça. Après tout, videur n'était pas vraiment une vocation et même les autres videurs devaient faire ça par défaut. Mais ça me plaisait pourtant comme métier. C'était le job parfait. Je devais protéger les strip-teaseurs et surtout Kaliel. Il était populaire et il attirait du monde. Maïkon comptait sur ma protection aussi car, même s'il n'était pas aussi populaire que le danseur, il lui arrivait d'attirer le regard de certains. C'étaient pour eux que je m'étais lancé là-dedans. Pour pouvoir les protéger comme j'en ressentais le besoin. En prime, je pouvais profiter du spectacle aussi alors je n'avais vraiment pas à me plaindre. Ce soir encore, certains essayaient de connaître Kaliel plus personnellement et je devais encore attraper les plus lourds par le col pour les virer de force de la boîte. Je ne laissais personne le toucher, personne. A part le troisième de la bande bien sûr. Puis la soirée se termina et vint l'after si l'on peut dire. Le moment où chacun pouvait se décontracter après une soirée difficile. J'admettais adorer ces soirées où l'on avait le droit à un show privé du strip-teaseur le plus populaire. Enfin, ce n'est pas comme si je leur cachais mon attirance et mon affection pour eux. Maïkon était assis à côté de moi et la musique démarra alors que notre ami, dans la tenue la plus excitante qui soit, commençait à se trémousser.

Il s'amuser à vouloir nous rendre dingue. Bien entendu, ça marchait et il le savait. Le voir s'avancer et se reculer sans arrêt, admirer sa souplesse et ses mouvements qui ne peuvent que faire bouillir nos hormones, c'est un supplice et un délice à la fois. Le coup de grâce, il laissa son torse à découvert avant de se tourner pour nous faire profiter de son agréable fessier. Le pire, c'est que j'étais sûr et certain qu'on ne pourrait pas toucher. Autrement dit, nos corps allaient devoir subir la frustration. Pourtant, je savais que Maïkon comme moi appréciait à sa juste valeur ce spectacle dont nous étions les seuls à en profiter autant. D'ailleurs, je tournais mon visage un instant vers ce dernier comme pour lui adresser un sourire empli de malice et de complicité avant de me concentrer à nouveau sur Kaliel. On était dans le même état, il nous rendait aussi dingue l'un que l'autre. " Tu nous tortures Kal " Un sourire amusé cette fois s'imprima sur mon visage pour lui faire comprendre que ce n'était pas un reproche, plus une supplication.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 23 : Francisco Lachowski
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
barman / : 22 ans
célibatard


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui oui oui!
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 0:33

We're the Champion together

Notre vie ici, c'était tout ce qu'on pouvait rêver de mieux, un trio dans tous les sens du terme c'était simplement et juste ça. Nous étions ensemble h24 et c'était tout ce que nous avions besoin, un geste , un regard on se comprenait, nous n'avions plus besoin de parler presque.
Comme chaque jour, nous étions sur notre lieu de travail, oui, nous étions ensemble, mais chacun avait sa spécialité, Kaliel se déshabillait laissant les clients presque baver sur le sol, pendant que Miguel s'occupait de l'entrée et moi je m'amusais derrière mon bar, à faire les cocktails.. On ne voulait pas être séparé c'était comme ça tout simplement.
Ce soir là, même si j'étais concentré dans ce que je faisais pour ne pas empoisonner la clientèle était un soir où Kaliel attirait plus qu'à la normale les clients. Il fallait avouer qu'il était vraiment le plus attirant de tous les strip-teaseurs de la boîte  et oui je suis très objectif tout de même, ce n'est pas parce que nous étions proches que voilà. J'avais souvent remarqué que Miguel devait faire sortir du monde quand ça commençait à déraper un peu...

Nous avions fini notre soirée, et c'était le moment de détente, l'after, j'avais terminé de ranger le bar, en nous faisant trois nouveaux cocktails que je venais d'expérimenter, il était délicieux, de plus on me faisait assez confiance... Kal était parti se changer pour nous faire le show, pendant que j'apportais les verres, les posant sur une table non loin de nous. Je pris la chaise que je mis à l'envers et j'attendais le spectacle.
La musique se mit en route, et Kal apparût avec une magnifique tenue de pompier, il savait comment nous rentre fou. Je jetais un regard à Miguel, qui me comprit de suite, mais rapidement nos regards étaient plutôt attiré par ce que nous faisait notre magnifique pompier pour une soir.
Il était impensable d'être aussi sexy, beau, canon même, et de danser comme ça...Un déhanché qui aurait pu nous faire tomber de notre chaise. Je sentais en moi, une chaleur  envahir tout mon corps, une chaleur peu commune, mais c'était tout simplement l'excitation qui nous prenait.
J'avais envie de le toucher là, mais je savais que ce n'était pas vraiment autorisé, il fallait bien respecté son travail, mais rien que nos coups d'oeil l'un envers l'autre avec Miguel, je savais qu'on commençait à bouillonner intérieurement.
Je m'amusais à frapper dans mes mains, je voulais de l'ambiance tout de même... Et encore plus quand il commença à retirer ses vêtements, son  corps, ses muscles et là devant nos yeux sont fessiers. Je savais parfaitement qu'il était entrain de jouer avec nous, pour nous faire craquer, mais je n'étais pas gêné du tout. Je continuais de frapper dans les mains , dans l'espoir de le voir rapidement retirer son pantalon.

« Yeah Kal, tu es bon honey »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 24 : MARLON TEIXEIRA
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
STRIP-TEASEUR / : VINGT-DEUX ANS
CELIBATARD


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: Et pour autre chose. ¬¬
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 7:52

C’était le plaisir du soir, ce que j’attendais presque chaque soir. Si je pouvais, je jetterais moi-même les gens de notre bar pour leurs offrir ce moment et me l’offrir aussi à moi. C’est à ce moment que je pouvais enfin être moi. C’est à ce moment que je pouvais vraiment jouer le jeu. Je pouvais me dévoiler, me montrer coquin et joueur. J’étais plus sur mes gardes et moins présent vers mes clients quand ils se révélaient être des inconnus pour moi. Pour eux, qui me connaissaient intimement et que je connaissais aussi, je pouvais me montrer entièrement sans aucune hésitation et sans me mettre sur mes gardes constamment. C’est pour cela que je me permettais de m’approcher plus d’eux, de jouer avec le feu et d’interagir avec eux. Puis je leurs avait réservé six minutes de tortures au lieu des trois réglementaires. Je voulais effacer les problèmes qu’ils auraient pu rencontrer pendant la journée. C’était cela mon but premier. Le deuxième était de leurs faires plaisir, de me faire plaisir par la même occasion. Je fus encouragé par Maikon alors que Miguel semblait attendre le coup de grâce. Je ne pouvais m’empêcher de sourire alors que je pris les minutes qui restaient de la première chanson pour retirer mon pantalon. Je le jetais plus loin alors que la chanson changeait pour quelque chose qui se rapprochait plus d’un slow mélangé à du zouk. Je savais que cette musique bougeait plus, qu’elle était plus saccadée et s’imaginait toujours à plusieurs. Autant leurs faires profités de cette chanson qui offrait des duos. Autant commencé par Miguel qui allait friser un arrêt cardiaque si je le laissais attendre plus longtemps. Je m’approchais alors du videur, offrant un regard rapide à Maikon qui lui promettait milles tortures après avant de me reconcentrer sur Miguel. Je pouvais ainsi le remercier d’être toujours là pour moi à la fin de mes shows. Lui écartant les cuisses d’un geste plein de sureté et de fermeté, je me glissais entre elle alors que je continuais à me mouvoir près de lui. J’alertais comme toujours entre des mouvements vers l’extérieur et d’autre vers l’intérieur pour profiter des frictions que nous offraient nos corps en se frôlant. Je ne le lâchais pas des yeux sauf quand je me retournais, lui autorisant de toucher un instant alors que mes mains s’activaient sur ses cuisses. Je ne caressais pas ses dernières, j’exerçais des petits mouvements en rotation comme je l’aurais fait pendant un massage. Quand je sentis que sa libido était totalement éveillée, complètement sur moi, je m’écartais de lui, lui offrant un dernier clin d’œil avant de me détourner vers Maikon, lui réservant le même traitement. Le même traitement frustrant et délicieux à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 30 : TYLER HOECHLIN
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
Videur / : 22 ans
Compliqué

http://awkward-moment.1fr1.net/t105-miguel-si-la-vie-est-une-chi

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 9:30

Je restais plutôt calme, comme à mon habitude. Disons plutôt que je me contenais ainsi que mes pulsions tandis que Maïkon s'était mis à applaudir pour l'encourager. D'ailleurs, Kaliel sembla apprécier voir nos réactions puisqu'il retira son pantalon, devenant plus désirable encore. J'attrapais le verre de cocktail qu'avait préparé le barman et goûta à ce délicieux mélange alors que la musique était en train de changer. Un second round ? Je ne savais pas si j'allais tenir jusque là, mais j'aurais toujours des occasions de me rattraper. Mais je ne m'attendais pas à ce qui allait se passer. Je voyais le strip-teaseur se rapprocher dangereusement de moi lorsqu'il écarta mes cuisses avec ses mains. J'étais impuissant, mon corps ne bougeait pas et se contentait de subir alors mon ami se frottait presque contre moi. En fait non, je sentais clairement son corps se frotter contre le mien. Mes yeux ne pouvaient s'empêcher de le dévisager de haut en bas, de bas en haut et je me mordillais la lèvre en croisant ses yeux tandis qu'il bougeait d'avant en arrière entre mes jambes. Il se retourna et m'indiqua le signal pour pouvoir enfin toucher à ce corps de rêve. Je levais mes mains et les laisser se balader sur ce torse saillant avec une envie non cachée. Je sentais ses mains masser mes cuisses aussi, mais je sentais surtout mon envie et mon excitation s'éveiller et prendre forme physiquement avant qu'il ne s'éloigne d'un seul coup en me lançant un clin d’œil. C'était au tour de Maïkon de souffrir, de subir cette torture tellement agréable.

Pendant que Kaliel s'occupait du troisième de la bande comme il l'avait fait avec moi, je tentais de reprendre mon calme et surtout, de calmer mes ardeurs qui s'étaient un peu trop éveillées. Mais pourtant, mes yeux ne pouvaient s'empêcher de zieuter à côté de moi et de voir les deux personnes les plus importantes de ma vie se frictionner l'un à l'autre. Ce qui n'aidait absolument pas à me calmer, au contraire. J'attrapais mon verre pour boire encore plusieurs gorgées à la suite et me demandais combien de temps avait prévu le strip-teaseur. Combien de temps est-ce qu'il allait nous rendre fou et nous frustrer à la fois ? Personnellement, il pouvait bien le faire des heures entières encore, je ne m'en lasserais jamais. Je savais en plus que c'était sa façon de nous exprimer son affection et de nous remercier. Des remerciements, j'étais prêt à en accepter des tas de ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 23 : Francisco Lachowski
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
barman / : 22 ans
célibatard


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui oui oui!
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 10:41

J'avais tellement attendu cet instant, ce moment de fin de soirée, c'était comme notre petit rituel, la danse sexy, sensuel de Kaliel et moi mes cocktails totalement inédits, heureusement que j'étais doué de ce côté là, sinon on risquait d'avoir des surprises... Kaliel était plus que ravi de nos encouragements, alors qu'on bouillonnait intérieurement, et pas qu'un peu, j'étais certain qu'on aurait pu cuire un oeuf sur le torse de Miguel et le mien tellement  on avait très chaud vraiment ..
Mais le show en valait la peine, pourtant j'avais qu'une envie , poser mes mains sur son corps, le toucher, bah quoi ?? C'était ma récompense de la soirée non ?? Mais ce n'était pas encore le moment de pouvoir sentir la chaleur de sa peau sous nos doigts...
Il venait d'enlever son pantalon, mais quelle merveilleuse vue, vraiment, je tentais de ne pas me laisser glisser le long de ma chaise pour éviter de me retrouver par terre...

La chanson changea de rythme, j'avais d'un coup envie de danser  aussi, mais non je n'étais pas l'acteur de la soirée. Kaliel, se mit a descendre de son podium pour s'approcher de nous, le regard pétillant , d'un coup de regard, je compris que j'allais devoir patienter un peu, mais le meilleur pour la fin peut être ?? Je n'étais pas du genre à raler qu'il commence par Miguel, de plus le soir je pouvais profiter derrière mon bar, que lui était souvent dehors, donc il méritait vraiment tout ça..
Je finis par boire un petit coup, tout en penchant la tête pour admirer la vue je n'allais pas non plus me privé de ce corps que se dandinait sensuellement à quelques sentiments de moi...
Rien que de voir Miguel entrain de caresser Kal ça me faisait monter des envies énormes en moi, la vue était tellement belle, et excitante à souhaits...
Son petit postérieur, était un délice, qu'aurait eu envie de croquer en douceur....
Doucement Kaliel se rapprocha de moi, c'était à mon tour de fondre sur ma chaise, son regard voulait tout dire. Comme à mon habitude, je me mis à me mordiller la lèvre, en le regardant bouger son bassin devant moi. Pour l'instant je n'avais pas encore toucher un millimètre de sa peau, j'allais devenir fou, enfin je l'étais déjà à cet instant.
Je continuais de le fixer du regard,, je sentais des réactions en chaine en moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 24 : MARLON TEIXEIRA
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
STRIP-TEASEUR / : VINGT-DEUX ANS
CELIBATARD


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: Et pour autre chose. ¬¬
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 11:38

La chaleur était oppressante, m’étouffais presque et pourtant je ne cherchais pas à luter, pas face à cette douleur. Ils souffraient eux-aussi. Souffraient dans le supplice que je leurs offrait. C’était marrant et flatteur pour mon égo de voir qu’ils n’étaient pas insensible à mon charme, tout le contraire même. Ils étaient tout à moi et ça gonflait un peu plus mon égo. Puis, ils semblaient mourir face à la torture que je leurs donnais mais je n’étais pas imperceptible à leurs réactions. Mon corps aussi réagissait. C’était aussi douloureux pour moi que pour eux. Sauf que moi je pouvais les toucher et pas eux. Ou seulement quand je leurs donnais le droit. Je leurs donnais tout de même plus de liberté que mes clients et connaissant eux-mêmes mes conditions pour des danses privées, ils devaient être content de subir cette avantage. J’appréciais plus que toute la sensation des mains de Miguel sur moi. Elles étaient rigides mais chaudes et dégageaient le côté protecteur de Miguel dès qu’il parcourait mon corps de ses mains. Je me sentais en sécurité et inconsciemment mon corps en réclamait plus en se cambrant mais je n’avais pas envie de perdre à mon propre jeu. Surtout que je savais n’être pas de glace face à eux. Alors je m’extirpais de ses jambes pour aller vers Maikon qui attendait plus ou moins patiemment à côté. Je me mouvais rapidement entre ses jambes, me permettant d’aller caresser la peau de son torse sous son t-shirt sans lui laisser le droit de me toucher. Ce fut que lorsque je savais la musique presque finie que je lui permis de caresser d’un mouvement guidé mes hanches avant de m’écarter à nouveau, la pièce retombant dans le silence. Après leurs avoir offert un grand sourire brillant de joie et de malice, je me détournais pour aller enfiler un jean et une chemise sans la fermer.  Je me laissais tomber sur ma chaise, entre eux et essayais de reprendre une respiration plus calme, ça épuisait tout de même surtout que ma libido aussi était totalement réveillée. Je me saisis de mon verre et bus une gorgée pour étancher un peu ma soif avant de les regarder tour à tour, m’exprimant d’une voix roque et un peu haletante : « J’ai un peu changé le show pour vous offrir du bon temps en plus. J’espère que ça ne vous dérange pas ! » Je savais parfaitement que ça ne les dérangeaient pas mais je m’amusais toujours de leurs états éveillées. Posant chacune de mes mains sur l’une des cuisses des m² je les frottais affectivement, reprenant contenance sur ma respiration pour pouvoir parler à nouveau : « Mais je pense pas offrir ça aux clients. J’ai pas envie de surcharger de boulot Miguel. » J’offrais un sourire charmeur à ce dernier avant de reposer sagement mes mains sur mes propres cuisses. Nous allons enfin pouvoir nous détendre totalement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 30 : TYLER HOECHLIN
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
Videur / : 22 ans
Compliqué

http://awkward-moment.1fr1.net/t105-miguel-si-la-vie-est-une-chi

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 12:50

Nous étions tous les trois autant excité et en dehors de l'ambiance chaude et emplie de luxure qui régnait dans cette pièce presque vide, je pouvait aisément le voir de par mes yeux. Même le danseur subissait les effets de sa propre danse et c'était sur lui que ça se voyait le plus. Après tout, il était simplement sous-vêtement. Pour le moment, c'était Maïkon qui profitait de la vue et de ses hanches juste avant qu'il ne se recule et que le silence tombe dans la pièce. Fin de la musique qui signifiait aussi la fin du numéro. Pour mon plus grand regret et certainement aussi celui du troisième de la bande. Kaliel nous offrit un sourire que je le lui rendis avant d'aller enfiler des vêtements, pour notre plus grand regret encore une fois. Remarque, on pouvait toujours voir son torse au travers de sa chemise ouverte. Il s'affala sur une chaise entre Maïkon et moi et profita de la boisson qui s'offrait à lui. Il méritait bien cette pause après ce show tellement incroyable. Mais c'était lui ça, il était vraiment doué dans son métier et dans un tas d'autre domaine d'ailleurs. " J’ai un peu changé le show pour vous offrir du bon temps en plus. J’espère que ça ne vous dérange pas ! " Je souriais, amusé par ses propos. Comme s'il ne connaissait pas la réponse. Je me permettais quand même de lui répondre. " Bien sûr que nous, bien au contraire, on adore quand tu fais des changements juste pour nous. " C'était bien parce que c'était nous justement qu'il faisait ces changements, je le connaissais. Il faut dire aussi que j'en avais viré un paquet qui s'étaient un peu trop emballé parce qu'il avait essayé pour une fois de changer un peu les règles.

Je me mis à frissonner alors que sa main caressait ma cuisse, même si le geste n'était pas aussi sensuel que tout à l'heure. " Mais je pense pas offrir ça aux clients. J’ai pas envie de surcharger de boulot Miguel. " Je lui souriais à nouveau, répondant au sien qui me faisait toujours autant d'effet à chaque fois. En fait, c'était égoïste, mais je préférais aussi qu'il ne l'offre qu'à nous. C'était comme si nous étions plus importants et je ne voulais pas que les autres le voient comme nous pouvions le voir. Désormais, nous étions chacun assis sur nos chaises, côte à côte et nos corps éveillés par le strip-tease de Kaliel. Est-ce qu'il fallait simplement rester à se reposer où est-ce que nos pulsions allaient se faire plus insistantes que le reste ? Bien évidemment, je connaissais la réponse me concernant. C'est pourquoi je me suis levé de ma chaise et offrit un regard malicieux à Kaliel avant de m'arrêter devant Maïkon. Et si c'était à nous de faire une sorte de show au danseur ? Enfin, plutôt de lui donner autant envie que nous. Je me penchais pour être au niveau du plus mince et posa ma main sur l'arrière de son crâne pour le pousser vers mon visage avant de capturer envieusement ses lèvres avec les miennes. De mon autre main libre, je me contentais de caresser la cuisse du troisième du groupe, mais de manière un peu plus sauvage que lui nous l'avait fait. " Je crois que c'est le moment de se détendre. " J'offris un sourire charmeur aux deux autres pour leur faire deviner à quelle genre de détente je pensais. Ils ne pouvaient pas s'en plaindre, surtout pas Kaliel, c'était lui qui nous avait rendu comme ça après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 23 : Francisco Lachowski
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
barman / : 22 ans
célibatard


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui oui oui!
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 13:38

Je continuais de baver intérieurement sur le corps de Kaliel, je ne voulais pas donner plus de choses à faire aux dames qui devaient rendre l'endroit nickel pour le lendemain. Mais cette danse était caliente à souhait, il avait vraiment bien choisi , de quoi faire monter la pression et pas que la pression d'ailleurs, depuis quelques minutes je me sentais assez à l'étroit dans mes vêtements..
Je fixais le postérieur de Kaliel qui était devant moi, pour ensuite avoir une vue imprenable sur le torse de ce dernier et ses déhanchés sans les oublier.
Je finis par avoir aussi l'autorisation de le toucher, quel bonheur, glisser mes doigts sur la peau si douce et chaude de son torse, pour caresser aussi ses abdos qui s'offraient à moi, un délice, d'ailleurs j'aurais bien déposé ma bouche en même temps que mes doigts, mais, je savais que nous avions une faveur Miguel et moi pour toucher Kaliel, vu que normalement c'est interdit en partie bien sûr...
Je restais sur ma faim quand Kal s'éloigna de moi et que la musique se termina, cet instant m'avait d'un coup semblé tellement court. Je regardais notre ami s'éloigner pour aller se vêtir, mais je pris rapidement mon verre pour tenter de me refroidir un peu. Rien que par mon regard Miguel avait compris à quel point j'avais chaud, en même temps son regard était pas mal dans son genre non plus.

On vit rapidement Kal revenir vêtu d'un jeans et d'une chemise qu'il n'avait pas prit le temps de boutonner la chemise, bien que je m'en fichais justement nous pouvions continuer de profiter de la vue qui s'offrait à nous tout simplement. Le trio était enfin réuni dès qu'il posa ses fesses sur la chaise se trouvant entre nous, et qu'il but une journée de ma boisson merveilleuse.
Je tournais le visage pour profiter de la beauté de mes deux 'amis' si je pouvais encore utiliser ce terme, j'écoutais aussi ce que Kal disait, un nouveau show, pour nous, c'était évident que je n'allais peut être pas vraiment apprécier qu'il se fasse toucher comme ça tout le temps.
«  Je n'ai absolument rien contre ce petit changement, très agréable des yeux, et tu as raison de n'offrir ça qu'à nous, Miguel risquerait de s'énerver bien trop souvent ça serait dommage »
Je fis un clin d'oeil à Miguel, mais la main de Kaliel posée sur ma cuisse n'arrangeait en rien mon problème d'espace que j'avais depuis un moment dans mon pantalon... C'était vraiment très agréable de se faire toucher comme ça... Je regardais alors le troisième de la bande se lever, je me demandais où il comptait aller, lorsqu'il s'approcha de moi, et m'approcha d'un geste tendre pour m'embrasser, j'avais du attendre toute la soirée pour ça, j'ai tout de même de la volonté non. Je lui rendais le baiser passionné, tout en allant chercher la main de Kaliel pour entrelacer nos doigts...
«  Ca tombe bien, on a tous besoin de détente là non? »
Je les regardais tous les deux, en me mettant debout, j'attendais qu'on puisse bouger, pour vraiment profiter au calme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 24 : MARLON TEIXEIRA
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
STRIP-TEASEUR / : VINGT-DEUX ANS
CELIBATARD


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: Et pour autre chose. ¬¬
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 17:06

La gêne de se retrouver presque totalement dénudée face à eux avait été dépassé depuis bien longtemps. J’avais d’abord appris à avoir confiance en moi et en mon corps avec eux avant de prendre confiance devant mes clients. Car se montrer ainsi était difficile. Il m’avait fallu un temps d’adaptation mais ils m’avaient donné confiance en moi et mes capacités par leurs compliments et leurs façons de me regarder. Il fallait avoir confiance en son corps principalement quand les clients vous dévoraient des yeux. Certains avaient cette lueur perverse et dangereuse qui me faisait frissonner d’angoisse. Mais j’avais passé ce capte. C’était ce capte qui pouvait ainsi discerner un bon danseur d’un autre, apeuré par le jeu avec la scène. Oui, j’entendais danseur le métier que j’exerçais car c’était cela au fond. Je dansais. Comme les filles en tutu et en pointe dans les ballets. Comme les gars en jogging avec casquette sur la tête dans les rues. J’étais pareil qu’eux. J’aimais la musique, j’aimais danser. Après je m’étais juste spécialisé dans un domaine en particulier mais le principe était de même. Je n’étais pas celui qui écartait les jambes pour des billets, je dansais juste. Et c’était un plaisir. Comme c’était un plaisir de les échauffé pour se détendre ensemble. Je savais que je détendais un peu plus l’ambiance avec mon humour décalé et je pense qu’ils appréciaient mon humour spécial. Sinon ils ne traîneraient pas autant avec moi. Tous deux confirmaient leurs dires, jouant ainsi les jaloux et possessif, n’ayant même pas envisagé le fait que je donne cela à des clients. J’aimais particulièrement quand ils étaient ainsi, je me sentais aimé et puis, je réagissais pareil quand ils se faisaient draguer et que je n’étais pas sur scène, je ne me gênais pas pour montrer qu’ils étaient à moi. Je souriais, profitant du breuvage qu’avait fait Maikon alors que j’observais le videur se lever. J’étais curieux de voir ce qu’il avait en tête et lorsque je le vis se pencher sur le troisième de la bande, je compris où il voulait en venir. Mais je le laissais faire, les observant sans un mot, pour seul compagnie mon cocktail et la main insistante de Miguel sur ma cuisse. Je serais par automatique les doigts du barman sans pour autant les regarder, concentrer sur ma boisson. Je leurs laissais un semblant d’intimité, ayant profité de chacun d’eux tour à tour. Le voyant se lever, je pris l’initiative de prendre les verres sur la table pour les poser sur une autre table, m’asseyant sur cette dernière, emprisonnant le bassin de Maikon de mes jambes pour l’attirer à moi. Je pouvais tout aussi caresser son corps maintenant. Le volant un peu injustement à Miguel, j’invitais ce dernier à venir en occupant les lèvres du barman par les miennes. Je lui demandais l’accès de sa bouche en intégralité en mordillant sa lèvre supérieur, ma langue claquant contre mon palais d’impatience. Je ne cherchais pas à leurs demander s’ils avaient envie de rentrer à l’appartement, je le savais déjà. Ils avaient assez attendu et n’attendraient pas plus longtemps. Pas besoin de mots, tout était dit par les gestes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 30 : TYLER HOECHLIN
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
Videur / : 22 ans
Compliqué

http://awkward-moment.1fr1.net/t105-miguel-si-la-vie-est-une-chi

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 18:04

Je n'étais pas le seul à vouloir profiter des lèvres des autres. Maïkon que j'étais allé embrasser m'avait répondu avec autant de désir que j'en ressentais. On pouvait dire que Kaliel avait bien fait son boulot en nous mettant dans cet état. Je jetais un regard sur le côté pour voir comment réagissait le troisième, mais il semblait plus préoccupé par son verre que par nous. En tout cas, nous étions tous les trois d'accord pour nous laisser aller ici et maintenant. Personnellement, je n'aurais pas pu tenir jusqu'à la maison. Le plus mince se leva de sa chaise et sans perdre de temps, le strip-teaseur l'attrapa à l'aide de ses jambes et l'emprisonna contre lui. Il me l'avait volé si l'on pouvait dire, mais c'était compliqué à trois aussi, même si on avait commencé à prendre l'habitude. Je les laissais faire je ne sais quoi entre eux et j'en profitais pour attraper mon verre et le terminer d'une seule traite. J'observais les alentours pour vérifier, on ne sait jamais, s'il n'y avait vraiment personne d'autre. Non, on était libres. Sans attendre, je retirais mon t-shirt et m'approcha des deux qui étaient en train de se frotter l'un à l'autre.

Je collais mon torse nu contre le dos de Maïkon tandis que mes mains allaient se balader sur le torse musclé de Kaliel. Je profitais de sa peau chaude et légèrement humide à cause de la transpiration tout en nichant ma tête dans la nuque du barman. Je me contentais de souffler doucement contre sa peau avant de finalement y déposer des baisers et même m'amuser à le mordiller avec envie. Mes mains changèrent finalement de personne et je les glissais sous le haut de Maïkon pour ressentir les formes de son torse. Finalement, je me décidais à le lui retirer son haut aussi et commença à frotter mon bassin contre le sien alors que je me sentais serré dans mon pantalon, comme les deux autres. Je remontais le visage et m'approcha de son oreille pour lui mordiller fougueusement l'oreille tandis que mes mains retournaient sur les cuisses de Kaliel et les caressait en longueur, faisant exprès d'éviter l'endroit le plus sensible chez un homme chaque fois que je m'y approchais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 23 : Francisco Lachowski
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
barman / : 22 ans
célibatard


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui oui oui!
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Lun 11 Nov - 20:33

La soirée semblait être vraiment encourageante et surtout haute en sensualité, désir, passion, et autres petites choses qui allaient faire monter la température de la boîte en plus... J'avais chaud, très chaud et j'étais encore habillé bien évidemment, mais avoir caressé Kaliel , je goûtais les lèvres de Miguel, j'étais vraiment gâté sur l'instant, mais je savais que nous allions chacun avoir notre lot de gateries, on est très partageur dans notre trio...
J'avais tellement chaud que je m'étais mis debout, mais rapidement et sans comprendre ce qu'il m'arrivait je me fis attirer entre les jambes du sexy danseur, pour presque me retrouver contre son bassin, croyez moi, s'il était aussi remonter que moi, il allait rapidement le sentir...
Je plongeais mon regard dans le sien, me mordillant la lèvre assez sensuellement pour le coup, mais rapidement je sentis les lèvres de Kaliel venir chercher les miennes, je posais mes mains sur ses hanches, prolongeant le baiser, le laissant jouer aussi avec mes lèvres.
Je savais que Miguel était un peu sur le côté à ce moment là, mais qu'il n'allait pas rester longtemps sans rien faire, on pouvait s'attendre à beaucoup avec lui...

Rapidement, alors que je m'occupais toujours des lèvres de Kaliel, je sentis le torse musclé du sorteur se coller contre mon dos, il était chaud bouillant aussi, ce qui me rendait encore plus bouillant à ce moment là. J'avais gardé les yeux fermés, en caressant doucement les côtés de Kal sous sa chemise à même la peau c'était tellement plus agréable... Mais en sentant les muscles se poser contre mon dos, je laissais mes mains retomber tout en prenant appui sur le torse de Miguel... Du coup il avait beaucoup de plus de facilité pour accéder au torse de Kaliel qui méritait tout autant qu'on s'occupe de son corps aussi.
Alors pendant que je titillais les lèvres du strip-teaseur le videur venait à s'occuper de la peau de mon cou, et je finis rapidement sans t-shirt., ce qui ne me dérangeait absolument pas bien au contraire. Sentant à un moment le torse de ce cher Miguel dans mon dos, je me frottais doucement contre lui, comme il se frottait contre mon fessier de son bassin pour sans doute me faire ressentir ce qu'il s'y passait...
J'en profitais pour retirer la chemise du troisième, je ne voyais pas pourquoi il devait être le seul encore vêtu , donc nous devions être à égalité.
Les mains de Miguel quittèrent mon torse pour aller caresser les cuisses du danseur, alors que je quittais ses lèvres pour aller lui mordiller son torse tout en douceur jusqu'à son nombril pour laisser les deux autres pouvoir profiter des lèvres de l'un et l'autre, pendant que mes mains s'occuper des fesses du videur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 24 : MARLON TEIXEIRA
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
STRIP-TEASEUR / : VINGT-DEUX ANS
CELIBATARD


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: Et pour autre chose. ¬¬
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Mar 12 Nov - 6:56

Un duo était bien mais sans plus. Un trio lui, offrait des milliers de possibilités et faisait grimper le plaisir à une échelle bien plus haute que celle d’un simple duo. Je pouvais l’affirmer sans détour. C’était terne alors qu’avec eux c’était exotique, parfait. Peut-être était-ce parce que je les aimais à un point que je n’imaginais même pas. Et alors que j’avais échauffé leurs esprits et leurs corps, je comptais bien profiter de cette partie d’exercice. Je savais que mon corps commençait à réclamer du repos après une journée intensive de travail mais il ne disait pas plus un non catégorique à se mêler à eux. Emprisonnant Maikon contre moi, je profitais de ses lèvres et de sa bouche dans son intégralité. Il m’offrait sa bouche que je m’amusais à investir, à goûter et à mordiller. Je capturais par moment sa langue entre mes dents mais la relâchais bien vite quand je sentis la présence du videur contre mes jambes et le dos du troisième de la bande. Je les laissais faire ce qui leurs plait avec leurs mains pendant que les miennes me permettaient de tenir un certain équilibre sur la table, utilisant simplement ma bouche, soudée contre celle de Maik’. J’oubliais mon propre plaisir, écrasé par celui des deux autres alors que j’écrasais un gémissement contre les lèvres du barman lorsque je sentis les mains que j’appréciais tant venir se poser sur mes cuisses. Le joueur, il semblait vouloir se venger de la torture que je lui avais faite tout à l’heure en évitant la zone de mon corps qui réclamait toute son attention, pulsant dans mon pantalon, m’arrachant des soupirs de plaisir dès que j’osais simplement bouger un millimètre. J’aidais d’un geste automatique le troisième de la bande à me retirer ma chemise, elle n’aura pas été mise longtemps elle. Je me mordais les lèvres lorsque je profitais de la douceur des lèvres du barman sur mon torse. J’avais toujours été particulièrement sensible avec eux et ils semblaient s’en accoutumé. Profitant que Maikon soit baissé, je me penchais légèrement vers le videur, réclamant ses lèvres dans un couinement minable. Je profitais juste de leurs présences, de leurs attentions sans réellement y participer. Il y avait des jours où l’un était plus actif qu’un autre et qu’à l’inverse, un soit moins réactif. J’espérais juste qu’ils ne m’en tiennent pas rigueur, la journée pesait malgré tout sur mes épaules et malgré mon hyperactivité qui courait sous ma peau, je subissais les effets de la fatigue. Pourtant, je ne dirais jamais non à un câlin sportif avec eux, je voulais principalement qu’ils se fassent plaisir et que je les aide dans cette tâche. Mon instinct protecteur ou une connerie du genre sûrement. Mes doigts s’emmêlaient dans les cheveux de Maikon alors que je caressais de mes lèvres celle de Miguel, le laissant maître du baiser. Je ne pouvais pas dire que j’étais mal ici, sous leurs chaleurs écrasantes mais protectrices, sous leurs assauts de tendresse et d’envie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 30 : TYLER HOECHLIN
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
Videur / : 22 ans
Compliqué

http://awkward-moment.1fr1.net/t105-miguel-si-la-vie-est-une-chi

LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Mar 12 Nov - 17:18

Même si j'avais vraiment apprécié la danse de notre ami à sa juste valeur, je ne pouvais nier que j'appréciais tout autant la tournure que prenait les événements. Enfin, ils me connaissaient depuis le temps, ils savaient comment j'étais. D'ailleurs, ils n'étaient pas mieux que moi à ce niveau. Eux aussi ils adoraient le plaisir de la chaire et ne se gênaient pas pour pouvoir y goûter encore et encore. Non pas que ça me dérange bien entendu. J'observais Maïkon retirer la chemise du danseur, m'imitant alors que je venais de lui retirer son haut aussi. Je lançais un sourire amusé et empli de malice en voyant les réactions de Kaliel à mes caresses près de la bosse qui se formait maintenant dans son pantalon. C'était une sorte de petite vengeance, oui, pour m'avoir volé le troisième de la bande alors que j'avais lancé les hostilités. Bien entendu, c'était une vengeance aussi frustrante et douce que la danse qu'il nous avait fait un peu plus tôt. Je voyais Maïkon contre moi se baisser pour aller goûter à la peau salée de notre ami. Je comprenais par la son invitation à me laisser aller goûter à ses lèvres pour ma part. Et je ne m'en suis pas privé. Je me suis penché au-dessus du barman, nous mettant alors dans une position plus que tendancieuse et j'allais doucement, mais avec une envie non feinte mordiller les lèvres de Kaliel avant de les capturer avec les miennes. Il me laissait être maître de ce baiser et du coup du reste de la soirée. Du moins, avec lui. Mais quelque chose clochait. Je retirais mon visage de quelques centimètres pour plonger mes yeux dans les siens. " Ça ne va pas Kal ? Si tu veux, on peut reprendre une autre fois. "

Il était fatigué, ça se voyait et c'était normal après tout. Il s'était dépensé toute la journée et moi j'avais joué les égoïste. Je m'en voulais, c'était mon côté surprotecteur envers eux. Pourtant, son corps ne semblait pas dire non à quelques gâteries du soir. Je me laissais finalement aller chercher ses lèvres à nouveau et glissait l'une de mes mains dans les cheveux de Maïkon avant de tirer avec le plus de douceur sa tête pour l'approcher de la mienne et aller goûter à ses lèvres à son tour. Ms mains caressaient longuement son torse tandis que je me penchais comme le barman pour approcher le torse musclé de Kaliel et commencer à lécher cette peau hâlée. Je ne me lassais pas de ce goûts si exquis et je m'arrêtais finalement face à l'un de ses tétons que je me mis à mordiller doucement. Quant à Maïkon, j'en profitais pour glisser mes mains le long de son torse jusqu'à aller sous son boxer, mais sans pour autant aller jusqu'à son entrejambe. Non, je m'arrêtais juste au-dessus de cette partie et lui prodiguait toujours autant de caresses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Posts : 23 : Francisco Lachowski
ARRIVE(E) LE : 10/11/2013
barman / : 22 ans
célibatard


LIFE IN BRIGHTON
REPERTOIRE:
Dispo pour Rp: oui oui oui!
MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   Mar 12 Nov - 20:42

Ca devenait vraiment très chaud, encore plus que lorsque Kaliel dansait pour nous.. Rien que par le regard posé sur son corps se dandinant je peux vous dire que mon pantalon commençait vraiment à me déranger, et pas qu'un peu.
Etre trois, c'est avoir triple plaisir tout simplement, j'avais l'impression qu'on était complémentaire les uns aux autres vraiment.. J'avais vraiment envie de profiter de cette magnifique soirée qui s'offrait à nous comme ça... Les caresses , les baisers, les frottements, c'était déjà caliente dans l'espace dans lequel nous nous étions installés. On aurait pu rentrer chez nous, mais non , il fallait qu'on profite de l'endroit qui s'offrait à nous, de rester dans cet ambiance si chaude...
Sentir les corps, les caresses et les lèvres, on allait finir par s'y perdre s'était presque certain, et me connaissant je n'allais pas rester sans rien faire.
J'aimais vraiment embrasser la peau de Kaliel, si douce, sentant la chaleur sur mes lèvres, je faisais une descente assez sensuel, laissant mon fessier frôler un peu le corps de Miguel, qui s'occupait comme il se devait le corps et les lèvres de se cher Kaliel.
Je relevais le visage que Miguel émit une hypothèse, il n'avait pas tord du tout, tant que nous n'étions pas trop chauffés. Je m'étais stoppé quoi même pas trente secondes quand finalement Miguel reprit de plus belle.

Je sentis attiré vers le haut, sentant la main du videur se glisser dans mes cheveux, il ne tirait pas du tout très fort, mais pour me faire remonter face à lui. Je le fixais du regard, pour sentir ses lèvres venir se poser contre les miennes, je me reculais pour me retrouver coller à Kal, un instant assez appréciable que d'être pris en sandwich entre deux hommes comme eux... Mes sexy hommes rien qu'à moi... Je laissais ma langue caresser celle de Miguel pendant que mes mains s'occupaient des cuisses de Kaliel.
Je me décalais doucement pour permettre à Miguel de profiter de la bouche de Kal, alors que je me faisais délicatement caresser par ses mains. Sentir ses doigts se glisser dans mon boxer mais il savait comment me rendre en plus excité, ne faire que frôler ma peau a cet endroit... j'eus un mouvement de bassin suivit d'un gémissement tout léger, tout en me mordillant la lèvre.
Je laissais ma tête se poser sur l'épaule de Kaliel, tout en attirant Miguel par la ceinture pour être bien plus proche... une de mes mains allaient malaxer les fesses du videur sur le tissu pendant que l'autre continuait sa balade sur la cuisse de notre danseur adoré.
Mes caresses étaient beaucoup moins sages qu'au départ après tout, il était temps que je prenne les choses en main, je glissais mes mains sur la ceinture de Miguel que je commençais à défaire doucement, je les fixais tous les deux du regard, un regard qui en disait long.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)   

Revenir en haut Aller en bas
 

life is to have fun, so let's have fun with life. (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Unordinary Life
» Life
» Review : Ricky Steamboat - The life story of the Dragon
» It's a wonderful life, de Frank Capra
» The Twisted, Disturbed Life of Kane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT AWKWARD MOMENT ... ⚛ Welcome in Brighton :: WELCOME IN BRIGHTON CITY :: HANOVER-